Tahiti Infos

La Polynésie balayée par des fortes pluies


Mise à jour de Météo-France du 10 janvier
Mise à jour de Météo-France du 10 janvier
Tahiti, le 10 janvier 2022 – Au cœur de la saison humide, fortes pluies et rafales de vent sont bien présentes. Après les Tuamotu qui ont passé la semaine dernière en vigilance jaune, c'est au tour de l’archipel de la Société d'être placé en vigilance orange cette semaine. De nombreuses inondations sur l’île de Tahiti sont à déplorer.
 
La semaine dernière, l’archipel des Tuamotu était placé en vigilance jaune car fortement touché par des précipitations et des rafales de vent “pouvant dépasser les 80 km/h”. Comme l'avait annoncé Météo-France samedi, une dégradation des conditions météorologiques s'est abattue sur Tahiti-Moorea à partir de dimanche, qui ont été placé en vigilance jaune. En milieu de journée dimanche, Météo-France a prévenu : “pour les prochaines heures, les cellules pluvio-orageuses gagnent en intensité et se généralisent à l’ensemble de Tahiti puis Moorea”. La zone de Tahiti principalement concernée par la dégradation des conditions météo est la Presqu’île. Ces statistiques extrêmes ont été enregistrées dimanche dans l’après-midi : une rafale à 68 km/h a été relevée du côté de Tautira et les cumuls de pluie à Hitia'a ont atteint 83,5 mm en trois heures, soit “l’équivalent d’environ dix jours de pluie”. Météo-France a donc placé les îles du Vent en vigilance orange dimanche en milieu d’après-midi. Les fortes pluies concernent désormais, en ce début de semaine, les îles Sous-le-Vent placées en vigilance orange également. Météo-France rajoute que “la grisaille intéresse la Société et la région Australes centre”.

Depuis dimanche, beaucoup d’inondations sont à déplorer, particulièrement pour les populations de la côte Est et des littoraux.

Selon le responsable de communication à Météo-France Sébastien Hugony, les chiffres élevés enregistrés ces derniers jours constituent un phénomène de fortes pluies qui arrive une fois tous les deux ans, même si “ce sont des précipitations typiques de la saison des pluies”. Sébastien Hugony prévoit une accalmie en milieu de semaine avec un temps nuageux, mais un week-end pluvieux. Il ajoute que le risque de cyclones est faible car la Polynésie française est mise à l'abri par le phénomène La Niña. La basse température des eaux protège de toute formation de cyclone pour les trois prochaines semaines au moins.
Rappelons qu’il est indispensable de rester prudent, notamment aux bords de rivière ou en montagne.


Rédigé par Meleana CHE FAT le Lundi 10 Janvier 2022 à 15:01 | Lu 2213 fois