Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La Nouvelle-Calédonie, un édifice institutionnel complexe



NOUMÉA, 9 mai 2014 - Les élections provinciales de dimanche en Nouvelle-Calédonie seront suivies d'une kyrielle d'élections au sein des différentes institutions de cet archipel français très autonome.

La Nouvelle-Calédonie est découpée en trois provinces - sud, nord et îles Loyauté- dotées chacune d'une assemblée aux larges compétences (santé, développement économique, environnement, mines...). La province Sud est aux mains des loyalistes tandis que les provinces Nord et des îles Loyauté sont tenues par les indépendantistes kanaks.

Le vote est un scrutin de liste proportionnel selon la règle de la plus forte moyenne. Dimanche, 17 listes sont en course, dont 6 dans chacune des provinces du sud et des Loyauté, et 5 dans la province nord.

Pour participer à la répartition des sièges, une liste doit rassembler au minimum 5% des inscrits.

L'assemblée de la province sud, où se trouve Nouméa et les 3/4 de la population, a 40 élus dont 32 siègent aussi au Congrès de la Nouvelle-Calédonie, qui compte en tout 54 membres.

La province nord a 22 élus dont 15 iront aussi au Congrès et la province des îles Loyauté dispose de 14 élus dont 7 siègent aussi au Congrès.

Après les élections de dimanche, les élus provinciaux vont désigner le président de chacune des trois collectivités, puis ce sera au tour du Congrès d'élire son président.

Ensuite, les élus du Congrès désigneront selon un scrutin de listes à la proportionnelle les membres du gouvernement collégial, qui compte actuellement 11 "ministres". Cela ne devrait pas intervenir avant la mi-juin.

L'exécutif, compétent en matière de fiscalité, d'enseignement, de protection sociale, de droit civil, droit du travail ou encore d'énergie, élit alors son président.

L'édifice institutionnel calédonien compte également deux assemblées consultatives. Le Sénat coutumier, où siègent deux représentants de chacune des huit aires traditionnelles kanakes, et le Conseil économique, social et environnemental.

Rédigé par AFP le Vendredi 9 Mai 2014 à 05:59 | Lu 486 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus