Tahiti Infos

La MFR de Hao veut se développer


Hao, le 9 juin 2022 - La Maison familiale et rurale (MFR) de Hao, qui dispense des formations en agriculture ambitionne d’augmenter ses effectifs pour la prochaine rentrée par un recrutement plus proche de la jeunesse.
 
Les Maisons familiales et rurales plus communément appelées MFR sont des établissements scolaires qui proposent des formations en vue d’une professionnalisation dans le secteur agricole ou des services. Elles sont sous la tutelle du ministère de l’Agriculture. Crées sous le statut d’association, ce régime leur permet de conserver une plus grande autonomie. Subventionnées par l’État et le Pays, les huit MFR de Polynésie française se fédèrent au sein d’une seule et même entité : le Comité polynésien des maisons familiales et rurales (CPMFR). Par définition une MFR met en place des formations qui soutiennent le développement d’une région. Elles se positionnent donc comme une alternative à la problématique du développement autonome et durable de la Polynésie française.
 
Créée en 2000, la MFR de Hao accueille en moyenne 25 à 30 jeunes en situation de difficulté scolaire ou de rejet des méthodes de l’Éducation nationale. Pour cette prochaine rentrée 2022-2023, l’établissement espère augmenter son effectif jusqu’à 40 élèves. Pour atteindre cet objectif, son directeur, Pierre Le Cor, soutenu par l’association locale de la MFR, actionne plusieurs leviers tels que la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), ou encore les services sociaux. Des campagnes de recrutement sont également organisées, comme prochainement avec des déplacements à Fakarava, Tikehau et Rangiroa. Recrutements dont la promotion se fait aussi par le biais des médias et des réseaux sociaux.
 
Les formations dispensées sont les classes de 4e et 3e en enseignement agricole (EA) avec à l'issue un diplôme national du brevet (DNB) Pro ainsi que le Certificat d’aptitude professionnelle agricole, spécialisée agriculture en région chaude (CAPA ARC), diplôme de niveau V en agriculture. De plus, les jeunes en CAPA ARC sont en alternance, passant une semaine à la MFR pour les cours théoriques et deux semaines chez des professionnels.

Des résultats satisfaisants
 
Les MFR ont connu ces derniers temps, de nombreux déboires financiers, dont on a beaucoup entendu parler. Cela n’est cependant pas un frein à l’engagement de la part de ses cadres envers la jeunesse polynésienne puisque des résultats satisfaisants sont à mettre à leur crédit. Par exemple, cette année 2021-2022, sur un effectif de 27 élèves, 19 sont inscrits l’année prochaine pour poursuivre leur formation, huit ont terminé et vont être diplômés. Certains d’entre eux intègreront le lycée agricole de Moorea, une autre MFR ou le RSMA. D’autres seront aptes à intégrer le monde du travail.
 
Les jeunes qui intègrent la MFR de Hao vivent dans un milieu familial où ils participent à la vie en communauté, régie par une maîtresse de maison. Outre l’aspect pédagogique, les élèves font du sport grâce à l’association locale Jeunesse Otepa qui leur propose des activités au sein du village ce qui leur permet de participer à la vie locale. Ils font également des sorties sur les motu de l’atoll afin de pêcher et de découvrir la faune et la flore locale. Dirigeant de cette MFR depuis 16 ans, Pierre Le Cor s’occupe également des cours professionnels. Il est secondé dans ses taches par Maeva, en charge des cours généraux (maths, français, histoire, etc.). Deux surveillants, une secrétaire et une maîtresse de maison complètent l’encadrement des jeunes. Sachant que la plupart des élèves sont internes issus d’autres îles, l’équipe pédagogique de la MFR représente pour eux bien plus que des encadrants : presque une famille de substitution.

Contacts
Tel : 40 970 580 / 87 28 11 79
Email : [email protected]
Page Facebook MFR HAO

 


Pierre Le Cor, directeur de la MFR de Hao : "Proposer un maximum d'activités"

"Nous voulons tout d’abord augmenter nos effectifs car nous en avons la capacité. L’objectif est de proposer un maximum d’activités aux jeunes, professionnels et autres… Ensuite, sur le long terme une évolution des formations est en réflexion pour s’adapter à la demande afin que ces jeunes aient plus d’outils en main, que ce soit pour reprendre un cursus scolaire ou pour intégrer le milieu professionnel. Il faut savoir qu’une dizaine des élèves passés par notre MFR ont décroché un BAC Pro, ce qui est très motivant. Avec l’arrivée prochaine du RSMA à Hao, peut-être que des partenariats sont envisageables."

Rédigé par Teraumihi tane le Jeudi 9 Juin 2022 à 16:38 | Lu 942 fois