Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La Grande loge de France anime une conférence ouverte au public



DR. GLDF
DR. GLDF
PAPEETE, le 03 mai 2016 - mercredi 04 mai, la Grande Loge de France anime une conférence ouverte au public afin d'expliquer les grands principes de la Franc-maçonnerie aux Polynésiens.

Le grand maître de la Grande loge de France (GLDF), Philippe Charuel, anime mercredi à 17h30, dans l'auditorium de l'Ecole de Commerce de Tahiti à la CCISM, une conférence intitulée: "La Grande loge de France : une invitation dynamique pour l'Avenir."

Le but de la conférence est d'échanger avec les Polynésiens afin de démystifier la franc-maçonnerie en expliquant ses grands principes. Philippe Charuel s'est dit prêt à échanger avec le public et répondre aux questions. "C'est intéressant de rencontrer les populations, leurs spécificités, moi de leur parler de la maçonnerie de la GLDF et eux de me faire sentir un petit peu ce qu'ils sont. Il est de la volonté de la GLDF dans un souci de transparence de démystifier toute problématique". Il dit d'ailleurs attendre des questions particulières à la Polynésie. L'autre but, moins clairement affiché, mais réel est de recruter, "d'une façon générale toute société qui ne cherche pas à recruter est condamnée à disparaître" répond Philippe Charuel.

Aujourd'hui, la Polynésie française compte environ 300 francs-maçons, toutes obédiences confondues. La GLDF compte, quant à elle, entre 80 et 90 inscrits répartis en trois loges, deux à Tahiti et une à Moorea. "Au niveau multiethnique, la représentativité est très bien faite, avec notamment des Polynésiens, des Chinois, des Européens. C'est très intéressant, la loge étant le centre de l'union où au-delà de nos origines nous nous devons de nous apporter nos différentes sensibilités et selon nos cultures, nos religions ou non religion, chacun apporte sa spécificité pour la richesse du groupe", indique le grand maître de la GLDF.

Philippe Charuel a été élu le 20 juin 2015, il profite du deuxième symposium du Pacifique de la Grande Loge de France pour rencontrer ses "frères" Polynésiens. L'évènement réunit des membres de la GLDF de Nouvelle Calédonie et de Polynésie Française et se déroule sur deux jours. Le deuxième jour réunira d'autres loges dont deux féminines. C'est la première fois que ce symposium est organisé sur le territoire.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 3 Mai 2016 à 17:33 | Lu 2236 fois







1.Posté par wakrap le 03/05/2016 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ouaip, la plus marquée à gauche a besoin de recruter. Vu la situation du PS, pas étonnant qu'ils soient en manque.

2.Posté par LEPETANT le 04/05/2016 06:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne suis pas sûr qu'ils soient de gauche.

3.Posté par Moai le 04/05/2016 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comment "démystifier"

quand on se réunit caché et on agit dans l'ombre entre frères,


ya comme un problème fondamental et essentiel de la loge,non?

4.Posté par Piripirifaufau le 04/05/2016 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pluriethnique oui, pour sûr, pourvu qu'on soit friqué et influent... Transparence? Il serait intéressant de publier les noms de ces personnes, pour sûr aussi, quelques grosses surprises qui éclaireraient bien des choses.. Mais là, faut pas rêver, c'est l'omerta (forcement)

5.Posté par Teriivaea le 04/05/2016 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 4

Effectivement, il me semble, à tout le moins, que les préoccupations d'éthique et de transparence affichées par la franc-maçonnerie en général, et par cette loge en l'occurence, devraient les conduire à faire connaître publiquement et à exclure officiellement les "frères" francs-maçons ayant enfreint la loi et ayant eu des condamnations judiciaires. C'est une question en tout cas qui pourrait être posée ce soir à la conférence.

6.Posté par Info le 04/05/2016 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que pense le grand maître de la Grande loge de France, des associations, qui n'ont pour but que de jouer de l'argent au mah-jong ?

7.Posté par Daver le 04/05/2016 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le bal des hypochrites, des ambitieux et des médiocres. Une des plaies de la Polynésie comme de la France.

8.Posté par Daver le 04/05/2016 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Teriivaea : Et comment on fait si le juge, ton avocat et la partie adverse appartiennent à la même loge et se sont jurés Secret et Solidarité ? Ils sont rarement condamnés, les FM ou à des peines mineures au bout de 10 ou 15 ans de dosssiers égarés (par le greffier qui en est aussi)

9.Posté par manureva le 05/05/2016 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est la vocation de la CCISM de promouvoir un tel mouvement????

10.Posté par Teriivaea le 06/05/2016 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 9
Il y a, et c'est un secret de polichinelle, beaucoup de chefs d'entreprise dans les réseaux francs-maçons en Polynésie française. Beaucoup y viennent sans doute pour des motivations tout à fait nobles et louables de recherche spirituelle et de développement personnel, mais inévitablement ils s'intègrent alors dans des réseaux aujourd'hui tres fermés et propices à toutes derives de "solidarité mal placée", pour ne pas dire de type mafieuse.

Donc tout effort de transparence pour faire connaître l'activité des loges maçonniques me parait une bonne chose. Que au moins elles arrivent au degré de visibilité de la franc-maçonnerie dans les pays anglo-saxons, qui, si elle a aussi une certaine culture du secret incontournable s'agissant de rites initiaques, n'a pas cette même suspecte tradition d'opacité de la franc-maçonnerie Tahitienne face à la société civile.

11.Posté par wakrap non muslim le 06/05/2016 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 10 : Ah ah, je rigole face à tant de gentillesse. En Angleterre, la loi oblige tout adhérent à ce genre de machin à le déclarer publiquement si il exerce une haute fonction administrative ou s'il est dans le privé et a un contrat avec une administration. C'est Blair, face aux dérives, qui a ainsi signé la fin de la récréation. On en est loin ici et en France.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués