Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


La FAPE et ses "50 solutions pour un fenua durable"



Tahiti, le 25 janvier 2021 - La Fédération des associations de protection de l’environnement, Te Ora Naho, a annoncé lundi la publication du premier numéro d'un magazine dédié à la transition écologique de la société polynésienne. "50 solutions pour un fenua durable" met en valeur des solutions mises en œuvre par des particuliers, des associations, des entreprises ou des institutions.

Pour sensibiliser davantage la population polynésienne à la transition écologique, la  Fédération des associations de protection de l’environnement (FAPE), Te Ora Naho, a annoncé, lundi, la publication du premier numéro de son magazine dédié à ce thème. Une édition intitulée "50 solutions pour un fenua durable", publiée à 3 000 exemplaires au prix de 1 000 Fcfp. Initialement prévue pour la rentrée des classes, la publication de ce n°1 a été retardée pour cause de crise socio-économique liée au Covid-19.

Ce premier numéro s'inspire d'un annuaire en ligne initialement réalisé par l’association Manu Iti Fa’a Ora (ex-Colibris Tahiti), membre de la FAPE. Cet annuaire participatif, avec géolocalisation, se trouve en ligne sur la plateforme www.tahiti.green.  Ces 50 solutions sont déclinées en neuf rubriques : biodiversité/environnement ; transport ; éducation/culture ; solidarité ; alimentation/agriculture ; nouvelles technologies ; entreprises durables et solidaires ; 4R : Réduire, Réparer, Recycler, Réutiliser ; Habitat/Énergie. Chacune des solutions mentionne les objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations unies (ONU) auxquels elle contribue.

La sortie de la prochaine édition est prévue pour septembre 2021. Elle mettra en valeur "des nouvelles solutions qui se sont développées sur le fenua afin d’inspirer l'émergence de nombreuses autres."

Où se procurer le magazine ?

Au siège de la FAPE situé dans l’immeuble Essor, angle de la rue des remparts et de la rue Colette, portail n°93, bureau n°21 au 2e étage, ouvert du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 16h.

- Dans les boutiques partenaires de la FAPE : Le marché Bio (Taunoa), Eco Vrac (Mamao), la Vie Pacifique (Quartier du commerce), Librairie Klima (Place de la Cathédrale de Papeete), Art’griculture Le Marché (Centre Vaima), Tahitian Move (Fare Ute), Natura Santé Bio (Paofai), Api Ora (Tipaerui), Ecolieu (Faa’a), l’Épicerie Tahiti (Punaauia), SOP Manu (Lotissement Mitirapa Plateau Taravao) et Miti Kingdom.

Pauline Sillinger, vice-présidente de la FAPE : "Il y a vraiment une prise de conscience et un vrai passage à l'action"

Quels sont les objectifs de ce magazine ?
"Le premier objectif, c'est de mettre en avant les bonnes initiatives et de récompenser les personnes, les associations et les institutions qui œuvrent pour l'environnement. Et le deuxième objectif pour nous, c'est aussi d'inspirer. Parfois on ne se rend pas forcément compte qu'il y a des alternatives qui existent, des choses bien qui sont déjà faites, proches de nous et qui sont faciles à réaliser. Ce magazine c'est vraiment l'occasion de compiler toutes ces alternatives et de montrer aux personnes, qui sont plus ou moins sensibles au sujet de l'environnement, qu'il y a plein de choses qui se passent au fenua et ça peut en inspirer d'autres à faire des petits gestes en faveur de l'environnement."

Le magazine indique "qu'une Polynésie durable existe déjà et ne demande qu'à se développer". Comment se manifeste cette Polynésie durable ?  
"Lorsqu'on a fait le travail de recensement pour le magazine on s'est rendu compte qu'il y avait beaucoup de projets qui se sont développés ces dernières années. On a dû faire un travail de tri pour en garder 50 à la fin. C'est vous dire tout ce qui a été mis en place. Ce qui est positif aussi c'est que toutes les alternatives que nous avons retenues ne sont pas uniquement réalisées par des associations ou des entreprises. Il y a des choses qui sont faites par les communes, les institutions locales et nationales également. Il y a vraiment une prise de conscience de cet enjeu et un vrai passage à l'action. Ce n'est pas juste une impression."

Le magazine se présente d'une façon assez ludique, avec sur chaque page un problème, une solution avec un ou des acteurs qui proposent des alternatives…
"L'idée c'est de faire un magazine facile à lire pour tout le monde, sans oublier les détails importants. On a misé aussi sur le côté esthétique pour que les gens aient envie de le lire. Même pour nous qui sommes des spécialistes de l'environnement, c'est toujours pratique d'avoir une fiche par projet où tout est résumé de façon synthétique. Parfois c'est vrai que tu vas te perdre dans des articles, des trucs longs avec des pages et des pages. En quelques mots tu comprends assez facilement de quoi il s'agit et nous invitons les gens à faire des recherches sur les alternatives qui leur ont vraiment plu."  

le Lundi 25 Janvier 2021 à 15:52 | Lu 24239 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Mai 2021 - 17:31 Fakarava : Entre eau bénite et eau salée

Jeudi 6 Mai 2021 - 21:31 Le ‘ori Tahiti à la fête en juin

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus