Tahiti Infos

La Croatie se sort du piège japonais


Crédit Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Crédit Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Al Wakrah, Qatar | AFP | lundi 05/12/2022 - Sans être flamboyants comme leur surnom le suggère, les vice-champions du monde croates ont battu de justesse les Japonais aux tirs au but (1-1, 3 t.a.b. à 1) lundi et rallient les quarts de finale du Mondial.

La "Vatreni" (les Flamboyants) a usé de son expérience contre les valeureux japonais, qui ont fait jeu égal dans l'ensemble du match et auraient pu atteindre les quarts pour la première fois de leur histoire.

Au stade suivant, la Croatie retrouvera vendredi à 16h00 le Brésil ou la Corée du Sud, qui s'affrontent lundi dans la soirée (20h00).

Un tir au but décisif d'Andrej Kramaric a permis aux Croates de s'imposer à l'issue de ce match indécis, et au sélectionneur Vlatko Dalic de souffler, au Stade al-Janoub de Doha.

Dalic peut d'ailleurs remercier son gardien Dominik Livakovic, qui a détourné trois tentatives japonaises lors de la séance de tirs au but.

La rencontre avait pourtant bien mal débuté pour la Croatie, bousculée par le pressing intense et l'envie des Japonais. Ce sont d'ailleurs les "Blue Samurai" qui ont ouvert le score après plusieurs tentatives infructueuses, concrétisant leur domination.

Après un centre rentrant de Ritsu Doan dans la foulée d'un corner joué à trois, le capitaine Maya Yoshida a dévié le ballon que Daizen Maeda, à l'affût, a repris pour ouvrir la marque (43e).

Sans le sabre ni l'armure des samouraïs mais avec vitesse, détermination et courage, les Japonais ont alors pris la mesure de leur adversaire.

- Comme en 2018 -
Mais l'ailier de Tottenham Ivan Perisic a permis aux siens d'égaliser d'une tête croisée bien placée, après un centre du défenseur central Dejan Lovren. Tous deux titulaires lors de l'épopée au Mondial-2018, les anciens (33 ans) ont alors montré la voie, qu'a empruntée Kramaric, également dans l'équipe en Russie, en marquant le tir au but décisif.

Par son scénario, cette victoire ressemble d'ailleurs beaucoup au parcours des Croates lors de la Coupe du monde 2018: il avaient battu le Danemark aux tirs au but en huitième, puis la Russie de la même façon en quart avant de disposer de l'Angleterre en prolongation en demi-finale.

Omnipotent en 2018, le capitaine Luka Modric, attendu, à 37 ans, comme le guide de l'équipe au damier rouge et blanc pour sa dernière compétition en équipe nationale, n'a pas pesé sur la rencontre.

Le milieu du Real Madrid a bien été muselé dans l'entrejeu par les Blue Samurai. Il ne s'en est libéré qu'à l'heure de jeu, lorsqu'il a décoché une belle demi-volée détournée par Shuichi Gonda (63e).

Cette victoire au bout du suspense permet aux joueurs de Dalic d'entretenir l'espoir de conquérir le titre mondial qui leur a échappé en Russie. "Nous essayons, nous avons eu des opportunités, je suis toujours un optimiste, avait expliqué le sélectionneur avant le match. Il y a 4 millions de Croates, et ce que l'on a réalisé ces dernières années est un miracle."

Il n'y a pas eu de miracle au Stade al-Janoub mais bien un soulagement, et il en faudra plus pour disposer au prochain tour de l'ogre brésilien, si celui-ci élimine la dernière équipe asiatique encore en lice, la Corée du Sud.

le Lundi 5 Décembre 2022 à 09:13 | Lu 142 fois