Tahiti Infos

La CPME enregistre un bond dans ses adhésions


Tahiti, le 30 septembre 2021 – La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) de Polynésie française a annoncé, jeudi matin, à l'occasion de son assemblée générale, avoir enregistré 120 adhésions supplémentaires en un an, portant à près de 900 le nombre de ses entreprises membres. Pour Christophe Plée, le président de la confédération, les entreprises polynésiennes ont “compris l'intérêt de se regrouper pour se faire entendre”.
 
A l'occasion ce jeudi de l'assemblée générale de la CPME de Polynésie française, vous avez annoncé une forte augmentation du nombre de vos adhérents ?
 
“Oui, c'est à dire que l'assemblée générale est un moment important dans une association, où l'on fait le point sur l'ensemble des actions qui ont été menées et notamment pendant les années 2020 et 2021 marquées par le Covid. Et ce qui a été remarqué, c'est qu'un nombre important d'entreprises avaient rejoint la CPME pendant l'année avec 120 adhésions supplémentaires. Aujourd'hui, la CPME c'est pratiquement 900 adhérents.”
 
Vous pensez que cette situation est liée à la crise Covid, avec des entreprises qui ont cherché à la fois à faire entendre leur voix auprès des autorités et à avoir un interlocuteur pour s'informer sur les conséquences économiques de la situation sanitaire ?
 
“Oui. D'une part les entreprises ont peur de la crise, qui est encore là il faut bien le rappeler, et d'autre part ces entreprises ont pris comme relai la CPME qui les a défendu dans leurs relations avec l'Etat et le Pays et s'est fait leur relai dans les médias et sur les réseaux sociaux. Et on se félicite aujourd'hui de voir ce nombre important d'entreprises. On était même un peu surpris, pour tout vous dire, du chiffre de 120 adhésions en un an. C'est vraiment une belle progression.”
 
Qu'est-ce qui ressort des attentes des entreprises et quelles sont leurs principales préoccupations aujourd'hui en période de crise ?
 
“C’est la défense de leurs intérêts en général. Parce qu'au-delà des aides qui ont été mises en place par l'Etat et le Pays, elles sentent bien qu'il faut qu'on défende leurs intérêts sur tous les textes qui sortent actuellement. On sait que d'autres textes vont bientôt sortir avec une réforme de la protection sociale généralisée. Et aujourd'hui leur intérêt, elles l'ont bien compris, c'est de se regrouper pour se faire entendre. Elles nous l'ont clairement fait savoir ce matin, avec pas moins d'une soixantaine de chefs d'entreprises présents. Parce que le ciel n'est pas forcément dégagé pour l'ensemble des entreprises polynésiennes.”
 
On a vu ces derniers mois une évolution dans la communication de la CPME, avec le recours aux réseaux sociaux et notamment aux Facebook live pour communiquer avec vos adhérents…
 
“Les gens nous suivent par les réseaux sociaux, vont chercher de l'information par les réseaux sociaux… Ils sont actifs et participatifs. Et nous, on essaie de les suivre avec des formats modernes. Les gens veulent être sûrs d'avoir bien compris les dispositifs. Et c'est vrai que, par exemple, on a pris le format de vidéos par Facebook qui a été plébiscité par l'ensemble des adhérents. Ils ont des gens qui leur expliquent des dispositifs qui sont parfois compliqués,  dans un temps assez rapide pour être dans l'actualité. Et vraiment, ils plébiscitent l'information rapide qui leur est donnée.”
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 30 Septembre 2021 à 20:23 | Lu 1473 fois