Tahiti Infos

La CPME appelle à la solidarité pour le règlement des loyers


(photo d'archives)
(photo d'archives)
Tahiti, le 3 avril 2020 – La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), dans un communiqué diffusé vendredi, a demandé à l’ensemble des propriétaires de locaux professionnels de privilégier des solutions d’exonération totale ou partielle, ou de report avec étalement selon les cas, pour le règlement des loyers commerciaux.

Alors que le Pays traverse actuellement une crise sanitaire et économique sans précédent, la Confédération des petites et moyennes entreprises de Polynésie française (CPME) a fait part de son inquiétude vendredi dans un communiqué, quant aux conséquences de l’arrêt d’activité des entreprises et des salariés, et de sa répercussion sur le paiement des loyers des professionnels et des particuliers. 

La CPME en appelle donc à la solidarité, en demandant à l’ensemble des propriétaires de locaux professionnels ou de biens immobiliers locatifs de privilégier des solutions d’exonération totale ou partielle, ou bien d'envisager le report avec étalement pour le mois d'avril selon les cas. 

Et le communiqué de conclure : "La solidarité a toujours été en Polynésie française notre force et l’une de nos valeurs, c’est donc aujourd’hui l’appel que nous lançons à tous, pour qu’ensemble nous puissions traverser cette crise et préparer la relance économique le moment venu."

Rédigé par D'après communiqué le Vendredi 3 Avril 2020 à 12:56 | Lu 2376 fois