Tahiti Infos

La 'Aito Nui Cup, nouvelle vitrine pour la pétanque


Les guest stars de cette 2e édition de la 'Aito Nui Cup, (de gauche à droite) Stéphane Robineau, Dylan Rocher et Mickaël Bonetto.
Les guest stars de cette 2e édition de la 'Aito Nui Cup, (de gauche à droite) Stéphane Robineau, Dylan Rocher et Mickaël Bonetto.
Tahiti, le 26 novembre 2023 - La deuxième édition de la 'Aito Nui Cup a rassemblé ce week-end, au boulodrome Hotu Maru de Papara, plus de 700 amateurs de pétanque. Parmi eux, on retrouvait notamment le nonuple champion du monde et triple champion du monde de tir de précision, Dylan Rocher. Le Drômois était accompagné des champions d'Europe Stéphane Robineau et Mickaël Bonetto. De quoi offrir une belle promotion à la pétanque au fenua. 

Les amateurs de pétanque au fenua ont certainement encore en tête les Trophées Loto La Dépêche, puis les Trophées Tahiti Infos qui ont rassemblé pendant plus de vingt ans les amoureux de la discipline. Puis les guerres intestines au sein de la fédération polynésienne de pétanque et la pandémie de Covid-19 ont quelque peu refroidi les boulistes polynésiens. Néanmoins, depuis deux ans, Kevin Bocahut, avec son club 'Aito Nui, tente de redonner une nouvelle dynamique à la pétanque polynésienne. Démonstration ce week-end avec la 2e édition de la 'Aito Nui Cup. 

La compétition a rassemblé au boulodrome de Hotu Maru, à Papara, plus de 700 pétanqueurs pour des tournoi en doublette et en triplette. Et en guest stars de la compétition, des joueurs métropolitains, dont notamment le nonuple champion du monde Dylan Rocher. Avec le Drômois, Stéphane Robineau et Mickaël Bonetto, champions d'Europe, ont également fait le déplacement au fenua. “Je les remercie tous les trois d'avoir pu se libérer pour notre tournoi parce qu'ils ont vraiment une saison très chargée”, explique Kevin Bocahut. “Par exemple, Dylan Rocher, sur 365 jours, il joue à la pétanque 265 jours. C'est donc très difficile de les avoir. Ils repartent lundi matin en métropole et ils repartent dès mercredi pour une compétition.” 

“La plaque tournante” de la pétanque au fenua

Les tournois en doublette et en triplette se sont succédé ce week-end à Papara avec plus de 700 pétanqueurs qui ont répondu présents.
Les tournois en doublette et en triplette se sont succédé ce week-end à Papara avec plus de 700 pétanqueurs qui ont répondu présents.
En attendant, les champions du monde et d'Europe ont pu se frotter à quelques-uns des meilleurs pétanqueurs du fenua. “On connait le très bon niveau des Tahitiens lorsqu'on les croise aux championnats du monde et de France. Venir ici pour faire la promotion de la pétanque et rencontrer les pratiquants, c’est génial”, a indiqué Dylan Rocher. “Ce tournoi, c'est notre ‘plaque tournante’, pas qu'en Polynésie mais aussi au niveau international”, ajoute de son côté Kevin Bocahut. “L'objectif du tournoi, c'est de promouvoir la pétanque, de mettre en avant les jeunes joueurs. On a quand même 1 200 licenciés et lorsqu'on passe dans les quartiers, il y a aussi pas mal de gens qui jouent à la pétanque. Tout cela pour dire que nous avons vraiment de bons éléments ici au fenua. Mais on manque de compétitions.” 

Et entre vendredi et dimanche, les pétanqueurs tahitiens n'ont pas manqué de matchs et de confrontations. Pour le tournoi en doublette, 191 équipes étaient inscrites chez les hommes et l'on retrouvait 64 doublettes chez les femmes. Sans surprise, le duo Stéphane Robineau-Mickaël Bonetto s'est imposé en finale 13-2 face à la paire polynésienne composée de Tuaiva Vickson et de Matairea Gaucher. Chez les dames, le tournoi en doublette a été remporté par Meherio Tehei et Erina Tufaara. Ces dernières ont disposé en finale du duo Juliana Lee Tham-Jacqueline Ateo. 

Puis samedi et dimanche, place au tournoi en triplette. Là encore, gros succès pour la 'Aito Nui Cup avec 240 équipes inscrites, dont 64 triplettes chez les dames. “On est évidemment ravi de la participation et de l'ampleur qu'a pris l'événement par rapport à la première édition”, s'est réjoui Kevin Bocahut. Et en triplette, Dylan Rocher, Stéphane Robineau et Mickaël Bonetto faisaient évidemment office de grandissimes favoris à la victoire. Mais c'est en tout cas une belle impulsion donnée à la pétanque polynésienne. 

 

Rédigé par Désiré Teivao le Dimanche 26 Novembre 2023 à 17:04 | Lu 1144 fois