Tahiti Infos

“La 5G, on y est !” chez Vodafone


Tahiti le 0 juin 2024 – La 5G à Papeete, c’est parti, annonce le dirigeant de Vodafone, Patrick
Moux. Les autres communes n’ont pas été oubliées puisque cela va être étendue. Le président du
Pays Moetai Brotherson a même souligné que la 5G délivrée par Vodafone Fenua fait partie des
“meilleurs standards mondiaux”.
 
La Vodafone Channel Race avec ces soixante kilomètres aura lieu ce samedi au départ de Aorai Tini Hau avec un lancement programmé dès 9 heures. Pour la nouvelle édition à l’adresse d’une “certaine élite”, “de personnes qui s’entraînent et qui ont un minimum d’expérience dans le va’a”, le dirigeant de Vodafone, Patrick Moux, a annoncé une nouveauté vendredi en conférence de presse : la course King and Queen of the Digue, car “il fallait penser aux autres, c’est-à-dire aux personnes comme moi, ceux qui veulent ramer mais qui sont loin d’être champions”.
 
Le départ de cette autre course au niveau bien moins relevé sera donné à 10 h 30 soit bien après celui de la grande course. Une épreuve plus ludique au sein de laquelle les équipes pourront embarquer sur leur va’a un maximum de trois champions, précise Patrick Moux, à savoir des rameurs qui ont participé soit à la Vodafone Channel Race ou la Hawaiki nui au cours des deux dernières années.
 
En outre, pour la deuxième année consécutive, une soirée de combat MMA aura lieu avec cette fois-ci beaucoup plus de places pour les spectateurs par rapport à l’an dernier. Vingt-six combats sont prévus avec notamment la participation de Fidjiens. Fitness, beach-volley, initiation au ‘ori tahiti, aux arts martiaux, aux percussions ou encore un “championship” de beach tennis sont également au programme de cette journée aux allures de grand événement.

“On est dans les meilleurs standards mondiaux”

Mais Patrick Moux a surtout profité de cette conférence de presse, donnée en présence du président du Pays Moetai Brotherson, une immense nouveauté pour le réseau de téléphonie et d’internet de Vodafone au Fenua : “Depuis plus d’un an je vous parle de la 5G. Plusieurs tests ont été réalisés. Ça y est maintenant on y est ! Nous lançons officiellement la 5G.” L’occasion pour lui de faire un comparatif, en direct, entre la connexion 4G Plus de Vodafone et de l’OPT en la présence d’un huissier. Pour un téléchargement de 700 mégas, il aura fallu 19 secondes avec la 4G de Vodafone et 7 secondes avec la 5G et pour OPT deux minutes. C’est d’abord Papeete qui va bénéficier de cette couverture “après on va étendre sur les communes avoisinantes”, précise Patrick Moux.
Pour les onze ans de Vodafone, le chef d’entreprise a également annoncé qu’il offrait 30 à 60 gigas à ses abonnés pendant trois mois, et pour les nouveaux abonnés, le montant des deux premières factures.
 
Moetai Brotherson a tenu à souligner que les tarifs proposés pour ce nouveau service internet vont “dans le sens d’une maîtrise du coût de la vie, une aide au pouvoir d’achat”. Pour le président de la Polynésie, étendre la 5G aux autres communes et îles “va permettre d’ici quelques temps de multiplier les usages : on parle de e-santé, de e-éduction et cela ouvre des perspectives”. Il a ensuite ajouté que “la concurrence est une bonne chose et il faut qu’elle puisse s’exercer de manière équilibrée. Il faut que la régulation et la règlementation le permette. Dans les télécoms, c’est le cas et dans d’autres secteurs la discussion est ouverte. Les chiffres de ce matin sont impressionnants, pour avoir utilisé la 5G dans d’autres Pays on est tout à fait dans les meilleurs standards mondiaux.”
 
Patrick Moux a souligné vendredi le montant “conséquent” des investissements nécessaire pour la 5G dans un contexte où il déclare que “la guerre des prix n’est plus utile puisqu’on a quasiment les meilleurs prix dans le monde. Maintenant il faut se baser sur le service et la qualité du réseau. Et il faut donner aux opérateurs la possibilité d’investir et de contrôler cet investissement”.

“On est très compétitifs par rapport à l’étranger”

“On est obligé de commencer quelque part. Ce sera Papeete. La5G c’est des investissements lourds vous avez vu les tarifs ce n’est pas comme si en Polynésie on a de grandes marges. On voit qu’on est très compétitifs par rapport à l’étranger donc notre marge de manœuvre est très restreinte. Si j’avais eu les tarifs de l’OPT Nouvelle-Calédonie, la 5G je l’aurais ouverte dans toute la Polynésie. Donc on
commence par la ville et après on va aller sur les agglomérations où il y a de la population […]. On
n’attend pas une rentabilité extraordinaire de Vodafone, dans le sens où on n’est pas là à se dire il faut vite gagner énormément d’argent. Nous on travaille dans le temps, comme pour le gaz, car il y a des choses qui ne sont pas normales et au niveau de la téléphonie c’est pareil, il y a des choses qui ne sont pas normales. Donc il faut juste rétablir une normalité. Nous on ne joue pas sur la marge, on joue sur la quantité et la durée.”

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Dimanche 9 Juin 2024 à 17:22 | Lu 4755 fois