Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



L’île de Pâques entre 1866 et 1888 : pourquoi elle aurait pu être française



PAPEETE, le 13 juin 2019 - L’anthropologue australien Grant Mc Call est de passage au fenua. La Maison James Norman Hall l’a invité à donner une conférence à propos d’un territoire qu’il connaît bien : l’île de Pâques. Rencontre.

Tahiti Infos : Sur quoi portera votre conférence ?
Grant Mc Call : "Il ne sera pas question d’histoire ancienne, on sait déjà tellement de choses ! Il reste des questions, mais beaucoup moins qu’avant. Il va être question d’histoire récente, entre 1866 et 1888."

Tahiti Infos : Rien n’est vraiment sûr concernant l’île de Pâques !

Grant Mc Call : "Oui, c’est vrai qu’il y a plusieurs hypothèses mais c’est ça la science ! Les Pascuans seraient arrivés entre 2 000 et 1 000 ans. À mon avis, ils sont plutôt là depuis 2 000 ans, car la civilisation est si riche, si complexe, qu’il lui a fallu du temps pour s’établir. Ils sont arrivés de Polynésie orientale avec des croyances et des habitudes qu’ils ont fait évoluer."

Tahiti Infos : Ils ont fabriqué des moai qui restent très mystérieux !
Grant Mc Call : "Les moai sont en fait des portraits. Il existe de fines nuances entre les différents visages de ces statues de pierres. C’est un certain Pethersgill qui nous le dit."

Tahiti Infos : Qui est Pethersgill ?
Grant Mc Call : "Pethersgill naviguait avec James Cook. Le capitaine et son bateau ont accosté sur Rapanui en 1774. Ils venaient de passer des semaines à chercher la Terra Australis Incognita, avaient essuyé beaucoup de tempêtes. Cook était malade. En arrivant à Rapanui, il a envoyé Pethersgill en repérage sur l’île avec un guide pascuan. Mais Pethersgill y est allé à reculons. Il n’a donc rien noté ou presque, pas ou peu interrogé son guide. Son guide a, notamment, nommé plus d’une vingtaine de moai. Pethersgill a noté à peine quelques noms."

Tahiti Infos : Revenons aux hypothèses, il y en a un certain nombre, quelles sont les vôtres ?
Grant Mc Call : "C’est une théorie bête. Les moai sont tous nés au cœur du volcan Rano Raraku. Ce volcan est en quelque sorte une nurserie. Pethersgill nous dit que les ancêtres étaient importants pour les Pascuan. On avait là un culte des ancêtres. Au 14e siècle, a eu lieu le Petit âge glaciaire. Ce changement climatique a eu des impacts partout dans le monde : les Vikings se sont déplacés, abandonnant les États-Unis, le Groenland, la peste a sévi en Europe, de terribles sécheresses ont été enregistrées, la culture maya a décliné. À l’île de Pâques ont a abandonné les moai."

Tahiti Infos : Et ensuite ?
Grant Mc Call : "Les sécheresses ont dû être terribles aussi sur l’île de Pâques. Les Pascuans ont donc tourné le dos à leur culte, aux ancêtres qui ne les protégeaient plus. Ils ont cherché autre chose. Ils ont constaté qu’un oiseau, la sterne, arrivait toujours en août pour nicher près de leur île. Août étant le début de l’année chez les Pascuans à cette époque. Ainsi, pourrait être né le culte de l’homme oiseau à Orongo. Avant le 14e siècle il n’y avait aucune trace humaine sur Orongo."

Tahiti Infos : Et concernant le déplacement des moai que dites-vous ?
Grant Mc Call : "Qu’ils avaient du temps ! En fait, je pense qu’il faudrait lancer des études pour ausculter les moai et chercher les traces de passage de cordes sur leur corps pour trouver les techniques de déplacement. Ils ont sans doute utilisé des rampes."

Tahiti Infos : Revenons à votre conférence, vous démarrerez en 1866, pourquoi ?
Grant Mc Call : "Pendant la seconde moitié du XIXe siècle, il y a eu des contacts répétés et réguliers entre Tahiti et donc les Établissements français d’Océanie et Rapanui avec les missionnaires. En 1868, un missionnaire et quatre chefs Pascuans, ont rédigé une lettre au chargé d’affaire français à Valparaiso, demandant le protectorat français. Lettre dont le transport a d’ailleurs été assuré par un capitaine de navire anglais réclamant un moai en échange."

Tahiti Infos : Et qu’a fait la France ?
Grant Mc Call : "Rien, ni pour cette demande, ni pour les suivantes en 1872, 76 et même 81 avec le déplacement d’une délégation. En 1870 – 1880 le climat était compliqué en France, des débats avaient lieu dans la chambre des députés entre Clemenceau et Ferri à propos des colonies. Il y a eu la guerre franco-prussienne en 1870-1971."

Tahiti Infos : Qu’ont donc fait les Pascuans ?
Grant Mc Call : "Ils se sont tournés vers les États-Unis, cherchant toujours un protectorat. C’est finalement le Chili qui a récupéré le territoire, le coupant du reste de l’Océanie. Cet isolement a commencé dès la signature du traité. En chilien, il était indiqué : nous cédons notre terre, en pascuan Chili mao hoa henua soit littéralement le Chili grand ami terre. Les Pascuans souhaitaient et pensaient qu’ils signaient pour un protectorat."

Pratique

Grant Mc Call donnera une conférence intitulée : Rapanui, un territoire presque français à la Maison James Norman Hall le vendredi 14 juin à 18 heures.
Tarif : 2 000 Fcfp

Contact

Facebook : Maison James Norman Hall
Tel.: 40 50 01 60



Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 13 Juin 2019 à 12:47 | Lu 1163 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net