Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'homophobie s'invite dans la campagne à Paea



Tahiti, le 17 juin 2020 - Une habitante de Paea a créé un énorme et mauvais buzz en s'attaquant directement aux orientations sexuelles d'une candidate aux municipales à Paea. L'association Cousins-Cousines de Tahiti “condamne fermement cet acte homophobe” et annonce son intention de saisir le procureur de la République.
 
Mardi soir, la vidéo d'une habitante de Paea a fait un énorme buzz, mais dans le mauvais sens du terme, sur les réseaux sociaux. En effet, cette dernière s'est attaquée publiquement aux orientations sexuelles de Tepuaraurii Teriitahi, présidente du groupe Tapura à l'assemblée et candidate désignée le 26 mai dernier par la majorité des colistiers pour mener la liste "Otahiraa no te hau e te ruperupe no te 'oire no Paea" de Jacquie Graffe pour le second tour des municipales, à la suite du décès du tavana. L'auteure de la vidéo, qui fait partie des soutiens du tavana sortant mais qui s'oppose à ce que Tepuaraurii Teriitahi mène la liste, s'est laissée aller à des commentaires particulièrement nauséabonds : "Ils (les électeurs de Paea, NDLR) ne veulent pas que cela soit une gouine qui soit tavana. (…) Les gens ne veulent pas d'un gay, d'un raerae, quel bel exemple est-ce qu'elle va donner ? Ça fait honte". Sur Facebook, la vidéo a été signalée puis retirée par le réseau social. Mais beaucoup d'internautes l'ont enregistrée pour dénoncer “l'homophobie” dont a été victime la candidate.
 
"On condamne fermement les actes homophobes"
 
Le président et les membres de l'association Cousins Cousines de Tahiti ont décidé d'agir. Karel Luciani, président de l'association, dénonce une vidéo “inadmissible”. “On condamne fermement les actes homophobes”, explique-t-il : “utiliser cet argument est vraiment triste pendant les élections”. Pour Karel Luciani, il faut au contraire “se battre contre l'homophobie qui est le rejet de la différence” et “que les gens prennent conscience que ces actes de rejet peuvent avoir des conséquences dramatiques” comme des “suicides” ou des sentiments de rejets… Le président de l'association Cousin Cousines de Tahiti appelle au contraire à accepter la différence. “Il faut être tolérant et tendre vers plus d'humanisme”.
 
Karel Luciani s'est d'ailleurs présenté à la gendarmerie de Paea mercredi matin pour déposer une plainte contre l'internaute, mais s'est vu opposer une fin de non recevoir n'étant pas lui-même victime. Il explique qu'un courrier va donc être envoyé au procureur de la République pour qu'il se saisisse de cette affaire. Et il précise qu'une cagnotte va être mise en ligne pour récolter des fonds permettant à l'association de se constituer partie civile à travers un avocat. “C'est une atteinte à notre communauté et on se sent visé et ce n'est pas seulement pour cette dame-là”.
 
Rappelons que les actes homophobes sont punis pénalement par la loi. En cas de discrimination, la peine peut aller jusqu'à 3 ans de prison et une amende de plus de 5 millions de Fcfp.

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mercredi 17 Juin 2020 à 18:54 | Lu 17531 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Août 2020 - 11:26 Cinq nouveaux cas Covid confirmés depuis mardi

Vendredi 7 Août 2020 - 09:58 ​L’économie broie du très noir

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus