Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'harmonica d'un Français égaie la ville confinée de Washington



Washington, Etats-Unis | AFP | mardi 04/05/2020 - Virtuose de l'harmonica, Français installé depuis longtemps aux Etats-Unis, Frédéric Yonnet se préparait à partir en tournée quand le nouveau coronavirus en a décidé autrement. Du coup, il s'est réinventé en artiste nettement plus numérique et davantage... local.

Chaque dimanche, dans une maison en rénovation totalement relookée, entouré de grandes feuilles de plastique censées améliorer la distanciation sociale, ce métis natif de Normandie joue avec sa formation de quatre membres pour les riverains du voisinage.

Les badauds sont curieux de cette animation inédite dans le quartier pittoresque de Capitol Hill, à deux pas du Congrès, le coeur politique du pays. 

"Quand le confinement a été décrété, je me suis senti comme un hamster tournant dans sa roue", confie à l'AFP l'harmoniciste de 47 ans. 

Lui qui a animé des campagnes de Barack Obama est visiblement dans son élément dans la capitale fédérale américaine, une ville où la mixité sociale reste encore en grande partie à achever et où le tribut du coronavirus pèse bien plus lourdement sur la population noire que blanche. 

En plus de deux décennies en Amérique, Frédéric Yonnet s'y est fait un nom: il a joué au côté de légendes comme Prince, Stevie Wonder, et c'est son harmonica que l'on entend sur la bande son du dernier opus de Martin Scorsese, "The Irishman". 

"Au début, on pensait jouer juste pour nous, ce qui était très égoïste", dit-il. 

Prudent, il a commencé par déposer des messages polis dans les boîtes aux lettres de ses voisins, au cas où le bruit les aurait importunés. Mais il a été tellement surpris par l'enthousiasme suscité, qu'il a même décidé de diffuser ses concerts en ligne, en streaming, sur ses comptes Instagram et Facebook. 

le Mardi 5 Mai 2020 à 05:12 | Lu 507 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus