Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'expédition punitive renvoyée à l’instruction



Tahiti, le 23 décembre 2019 - Deux individus ont été présentés lundi en comparution immédiate pour avoir roué de coups et aspergé d'essence un homme le 15 décembre dernier à Punaauia. La victime leur aurait dérobé la somme de 700 000 Fcfp. Le tribunal, après en avoir délibéré, a décidé de renvoyer le dossier à l'instruction. 

Le 15 décembre à Punaauia, un homme a été victime d'une expédition punitive comme l’ont révélé vendredi dernier nos confrères de TNTV.

La victime a été séquestrée dans un cabanon par son oncle qui était armé au moment des faits d'un fusil de chasse. Ce dernier lui reprochait de lui avoir dérobé la somme de 700 000 Fcfp.

Pour le faire avouer, l'oncle a été assisté par au moins trois autres personnes qui ont roué la victime de coups, et l’ont aspergée d'essence. Sans résultat pour les tortionnaires, qui se sont ensuite rendu au domicile de leur souffre-douleur pour lui dérober deux motos. 

De son côté, la victime a réussi à regagner son domicile, et s'est vu ensuite délivrer une ITT de dix jours. Le certificat médical du médecin faisait état de plusieurs ecchymoses au niveau du visage, du thorax et de l'abdomen.  

Grâce au témoignage de la victime, quatre hommes ont été interpellés le 18 décembre par les services de gendarmerie. Deux d'entre eux ont été présentés lundi en comparution immédiate pour répondre des faits de violence et de vol en réunion. A noter que l'oncle de la victime n'a pas été renvoyé devant le tribunal correctionnel lundi. Concernant les deux prévenus présents dans le box, ils étaient déjà connus de la justice pour trafic d'ice.

Histoire rocambolesque

Après en avoir délibéré, le tribunal a finalement décidé de ne pas instruire l'affaire, et de la renvoyer à l'instruction. “C'est une histoire rocambolesque. Il n'y aucune vérité dans le dossier et il y a évidemment besoin d'éclaircir les zones d'ombres”, a expliqué l'avocat de l'un des prévenus. “On nous parle à un moment d'une somme de 700 000 Fcfp et à un autre on nous parle de plusieurs millions. Je pense aussi que les deux prévenus présents aujourd'hui dans le box ne sont pas les principaux responsables de cette affaire.”

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 23 Décembre 2019 à 18:11 | Lu 2228 fois

Tags : JUSTICE





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 22:27 Audition libre pour Temaru, pas plus…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus