Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L’ex maire de Fakarava condamné à 2 ans d’inéligibilité



PAPEETE - le 23 JANVIER 2018 - Howard Vairaaroa, maire de Fakarava de 2008 à 2014, et Jean-Claude Rattinassamy, son adjoint à l’époque, comparaissaient ce mardi devant le tribunal correctionnel de Papeete pour des faits de « détournement de fonds publics."  Le premier a été condamné à 10 mois de prison avec sursis et 2 ans d’inéligibilité. Le second a écopé d’une amende de 300 000 francs avec sursis.

L’ex maire de Fakarava, Howard Vairaaroa, a finalement été reconnu coupable du chef de « détournement de fonds publics. » L’affaire avait été déclenchée par un signalement de la chambre territoriale des comptes de Polynésie française qui avait transmis ses observations au procureur de la République, lequel avait décidé d’ordonner une enquête. L’on reprochait tout d’abord à l’homme politique d’avoir dépensé plus de 600 000 francs en billets d’avion. Résidant à Papeete, Howard Vairaaora avait utilisé les fonds publics pour effectuer le trajet entre Fakarava et Tahiti alors que cela aurait dû être à sa charge. La condamnation prononcée ce mardi portait également sur la commande de 120 compteurs électriques dont la moitié s’était « évaporée » dans la nature. Mais aussi sur les 2, 6 millions de francs dépensés pour la construction d’une centrale hybride qui n’avait jamais vu le jour.

Enfin, Howard Vairaaora et Jean-Claude Rattinassamy étaient conjointement poursuivis pour avoir utilisé un groupe électrogène alimenté par la commune qui fournissait de l’électricité gratuite à l’OPT et au magasin appartenant à la fille de l’adjoint au maire.

Le procureur de la République a requis une peine de 8 à 12 mois de prison avec sursis et 2 ans d’inéligibilité à l’encontre de l’ex-maire de Fakarava et une amende de 200 000 francs avec sursis contre son adjoint.

Après en avoir délibéré, le tribunal a condamné Howard Vairaaora à 10 mois de prison avec sursis et deux ans d’inéligibilité. Jean-Claude Rattinassamy a écopé d’une amende avec sursis de 300 000 francs.





Rédigé par Garance Colbert le Mardi 23 Janvier 2018 à 18:19 | Lu 1775 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 17:25 Le Port autonome de Papeete prépare sa mue

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués