Tahiti Infos

L'école Hivaiti a fait le show à Bora Bora


Bora Bora, le 23 mai 2022 – Les 120 danseuses et danseurs de l’école Hivaiti, dirigée par Liana Hutia ont fait le show samedi soir place Tuvavau à Bora Bora, devant un public venu nombreux. Parfaitement orchestrée, la fête a tenu artistes et spectateurs jusque tard dans la soirée.
 
Sous le chapiteau de Vaitape, samedi, ce ne sont pas moins de 120 danseuses et danseurs qui se sont succédés pour cette édition 2022 du gala de fin d’année, organisé par l’école Hivaiti de Bora Bora. Liana Hutia responsable et chorégraphe de l’association depuis 2013, avait mis les petits plats dans les grands pour offrir un spectacle haut en couleurs aux spectateurs venus nombreux. Des coulisses éphémères ont été soigneusement dressées avec des végétaux. La fête a débuté avec un 'aparima, réunissant tous les artistes sur scène. Au milieu de la première partie, une surprise attendait les spectateurs puisque cinq danseuses handicapées du centre Taure’a Hau, se sont mêlées à la troupe lors d’un 'ōte’a. C'est en effet un projet auquel participe activement Liana qui se rend au centre une fois par semaine pour y dispenser des cours. En deuxième partie, deux professionnels, Mateata et Manutea, ont offert une prestation de haut vol. Ce sont près de 30 tableaux que les spectateurs ont pu apprécier avant d’admirer le gracieux final, réunissant tous les élèves.
 
Répétitions exigeantes

Liana façonne ses chorégraphies au feeling, en fonction de l’évolution des répétitions. Elle choisit toutes ses musiques et demande aux membres de l’association de connaître les paroles car, dit-elle, "connaître les paroles des musiques que l’on danse, c’est mieux connaître la culture polynésienne et mieux maîtriser l’exercice."  Les répétitions ont débuté au début de l’année scolaire et la fréquence n’a cessé de grandir à l’approche du spectacle. Les deux dernières semaines ont été d’une grande exigence sur le plan de la disponibilité puisque les danseuses et les danseurs ont répété quasiment tous les jours. La dernière semaine, il fallait également se libérer du temps pour la confection des costumes. Une mention spéciale doit être accordée à Jacqueline, sans qui ces costumes n’auraient probablement pas été conçus à temps. Après le gala, l’école de danse Hivaiti n’est pas encore en vacances puisqu’elle prépare le 'Ori solo competition, concours qu’il faudra présenter à Papeete, les 26, 27 et 28 novembre prochains.


Rédigé par Nij le Lundi 23 Mai 2022 à 13:01 | Lu 1145 fois