Tahiti Infos

L'eau du robinet est potable dans neuf communes polynésiennes


PAPEETE, le 15 mars 2017. Neuf communes de Polynésie française ont distribué de l’eau potable en 2016, selon le rapport annuel sur la qualité des eaux de consommation communiqué mercredi par l’administration. Un résultat similaire à ce qui avait observé en 2015.

Neuf communes de Polynésie française ont distribué de l’eau potable en 2016, selon le rapport annuel sur la qualité des eaux de consommation communiqué mercredi par l’administration. Un résultat similaire à 2015.

Les neuf communes distribuant de l'eau potable à ses administrés sont Papeete, Pirae, Arue, Punaauia, Papara et Bora Bora qui ont obtenu 100 % de résultats conformes, puis Faa’a, 99 %, Huahine et Rurutu, 96 %. Les réseaux de distribution de Moorea ont obtenu 100% de conformité pour l’adduction de Nuuroa et 96 % pour Temae et Maharepa 2. Ces neuf communes et ces trois zones desservies en eau potable regroupent 54 % de la population du Pays.

DES AMELIORATIONS
Viennent ensuite Mahina, Taha'a et Tumaraa dont le taux de conformité varie de 94 % à 93 %. Les autorités ont constaté une "nette amélioration pour les réseaux Orofero bas (Paea) et Van Bastolaer (Taiarapu Est)" où les résultats conformes sont passés "de 23 % à 92 % et de 17 % à 85 %", ainsi qu’une "amélioration pour les communes de Rurutu (83 % à 96 %), de Taha'a (de 86 % à 94 %) et de Huahine (de 90 % à 96 %)".
Dans son communiqué, le gouvernement met en en avant "la progression continue des communes de Rurutu (de 52 % en 2013 à 96 % en 2016), Papara (de 76 % en 2012 à 100 % en 2016), Pirae (de 77 % en 2012 à 100 % depuis 2015) et de Taha'a (de 72 % en 2014 à 94 % en 2016)".

DES RECULS
Alors que certaines communes ont vu la potabilité de leur eau s'améliorer d'autres l'ont vue se dégrader. Le taux de conformité "pour les communes de Mahina, Tumaraa, Rimatara et Tubuai" a ainsi baissé alors que "les trois dernières communes avaient progressé suite à leur adhésion au projet Partenariat pour la potabilité de l’eau du syndicat pour la promotion des communes" souligne le communiqué du gouvernement qui constate aussi "le relâchement des efforts fournis par les communes des Gambier et de Hao".
Tubuai apparaît comme le mauvais élève : la qualité de l’eau fournie par la commune de Tubuai n'a cessé de baisser passant de 100 % en 2012 à 73 % en 2016.

Les communes urbaines de Tahiti affichent de bons résultats, ce qui n'est pas le cas à la presqu'île. Dans son communiqué, le gouvernement note "l’absence marquante de distribution d’eau potable dans toute la zone rurale de Tahiti, hors Papara et les zones à Taravao desservies par le réseau Van Bastolaer".

Les raisons de la mauvaise qualité de l’eau distribuée sont connues : absence d’installations de traitement adaptées et efficaces des ressources en eau, mauvaise exploitation des installations liée à une carence en personnel technique qualifié, vétusté des ouvrages existants ou encore utilisation exclusive de captages d’eaux superficielles.

S’agissant des fontaines publiques, seules les fontaines Papemato à Papara, Temae et Nuuroa à Moorea ont délivré en 2016 une eau de qualité conforme en permanence. A noter que les communes de Maupiti et Nuku-Hiva ont installé des fontaines publiques équipées de filtration et de lampes UV. La qualité des eaux de ces fontaines est variable, généralement non potable. Aucun classement n’a pu être établi en raison du nombre insuffisant de contrôles.



Centrales de production d'eau dans 11 atolls

Onze atolls des Tuamotu possèdent une centrale de production d’eau potable opérationnelle. La réalisation de travaux contribue à une amélioration de la qualité des eaux de consommation mais les efforts et les investissements doivent se poursuivre en particulier au niveau des communes de la zone rurale de Tahiti hors Papara, à Moorea, dans les zones non encore desservies en eau potable, à Raivavae et aux Marquises.


Journée de l’eau dimanche à Paofai

Pour la troisième année consécutive, la Journée mondiale de l’eau se déroulera dimanche dans les jardins de Paofai. La Direction de l’environnement a mis en place un village de l’eau dans les jardins du Parc Paofai depuis 2015, en optant pour une approche ludique et pédagogique à destination d’un public familial. Le Village de l’eau accueillera le public de 9h à 17h autour de différentes activités pédagogiques et récréatives sur le thème de l’eau avec des spectacles, des initiations et ateliers de démonstrations. Divers acteurs de l’eau du secteur institutionnel, associatif et privé présenteront leur activités sur site : la fédération des associations de protection de l’environnement, la commune de Papeete, le Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique, la Direction de l’environnement, la société Polynésienne des Eaux et Marama Nui.


Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 15 Mars 2017 à 14:56 | Lu 18463 fois