Tahiti Infos

L'avion de la légendaire Amelia Earhart potentiellement retrouvé, selon des explorateurs


Crédit STAFF / AFP
Crédit STAFF / AFP
Washington, États-Unis | AFP | mardi 30/01/2024 - Près d'un siècle plus tard, les restes de l'aéronef de la pionnière américaine de l'aviation Amelia Earhart pourraient avoir été retrouvés au fond de l'océan Pacifique, selon une entreprise d'exploration marine qui a publié lundi une image sonar.

La société américaine Deep Sea Vision (DSV) affirme que l'image a été captée après des recherches étendues dans une zone à l'ouest de l'île Howland, un récif inhabité perdu au milieu du Pacifique entre l'Australie et Hawaï.

Avec son navigateur Fred Noonan, Amelia Earhart avait décollé le 20 mai 1937 d'Oakland, en Californie, pour devenir la première femme à effectuer un vol autour du monde, cinq ans après avoir été la première femme à traverser l'Atlantique en solitaire.

Mais les deux avaient disparu le 2 juillet après avoir décollé de Lae, en Papouasie Nouvelle-Guinée, pour un vol éprouvant de 4.000 km. Ils devaient se réapprovisionner en carburant sur l'île Howland, mais n'y sont jamais parvenus.

Cette disparition est restée l'un des mystères les plus intrigants de l'histoire de l'aviation, engendrant des dizaines de livres, films, et théories plus ou moins farfelues.

L'hypothèse prévalente considère que Amelia Earhart et Fred Noonan ont connu une pénurie de carburant et ont abandonné leur bimoteur Lockheed L-10 Electra près de l'île Howland.

Selon DSV, l'image floue captée par un robot sous-marin de l'entreprise "révèle les contours qui correspondent (au modèle) unique à deux queues, et à l'envergure de son aéronef de légende".

"Nous avons toujours pensé qu'elle aurait tout fait pour tenter de faire amerrir l'avion en douceur, et la signature de l'avion que nous voyons sur l'image du sonar suggère que ce fut le cas", a déclaré le patron de DSV, Tony Romeo, dans un communiqué.

L'entreprise dit avoir passé 90 jours à chercher 13.500 km² de plancher océanique et souhaite garder secret le lieu exact de la découverte, pour le moment...

le Mercredi 31 Janvier 2024 à 07:00 | Lu 1120 fois
           



Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected]. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.