Tahiti Infos

"L'autre affaire" Air Moorea de retour à la barre


"L'autre affaire" Air Moorea de retour à la barre
Tahiti, le 21 novembre 2021 – "L’autre affaire" Air Moorea mettant en cause la maintenance d’un appareil de la compagnie aux Marquises en 2007 est revenue jeudi devant la cour d'appel de Papeete après cassation.
 
Jeudi après-midi, "l’autre affaire" Air Moorea est revenue à la barre de la cour d’appel de Papeete. Un mécanicien aéronautique et ex-employé de la compagnie comparaissait devant la cour d'appel après avoir été condamné en octobre 2017 par cette même cour d'appel, autrement composée, à un an de prison avec sursis et un an d'interdiction d'exercer pour mise en danger de la vie d’autrui. Il lui était alors reproché de ne pas avoir pris en compte les mises en garde de deux pilotes qui opéraient des vols sur un Twin Otter, affrété par la compagnie Air Moorea lors du festival de Ua Pou en 2007.
 
Alors que le festival des Marquises battait son plein - et quelques semaines après le terrible crash d'un Twin Otter appartenant à la même compagnie entre Moorea et Tahiti – le mécanicien avait assuré aux deux pilotes que le durcissement d'un câble de commande ne représentait pas un problème technique. Poursuivi pour "mise en danger de la vie d'autrui"et "circulation d'un aéronef non conforme aux conditions de navigabilité", il avait finalement été condamné par la cour d'appel de Papeete en octobre 2017 à un de prison avec sursis ainsi qu'à un an d'interdiction d'exercer. 
 
Après s'être pourvu devant la Cour de cassation, le mécanicien avait finalement obtenu la cassation partielle de sa condamnation. La juridiction parisienne, estimant qu'il ne se situait pas au sommet de la chaîne des responsabilités, avait annulé la qualification de "circulation d'un aéronef non conforme aux conditions de navigabilité". Au regard de cette décision, l'avocat général a donc requis jeudi six mois de prison avec sursis à l'encontre de l'intéressé. Il a cependant demandé une peine similaire d'un an d'interdiction d'exercer. La cour rendra sa décision le 4 novembre prochain.
 

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 21 Octobre 2021 à 21:17 | Lu 2930 fois