Tahiti Infos

L’association Vai ara o Teahupo’o pose la question des fondations


Tahiti, le 29 novembre 2023 - Les associations contre l’édification d’une nouvelle tour des juges à Teahupo’o pour les Jeux olympiques campent sur leurs positions.
 

Nouveau caillou dans le jardin de l’organisation des épreuves olympiques de surf à Teahupo’o en 2024 : l’association Vai ara o Teahupo’o a envoyé un communiqué de la main de sa représentante, Cindy Otcenasek pour revenir sur les documents envoyés par l’IJSPF et le Cojo aux associations la veille de la seconde vidéo de Matahi Drollet, remettant une fois encore le feu au dossier. “La manœuvre grossière n’a échappé à personne”, écrit-elle. “La demande ayant été déposée à l’IJSPF a l’intention de Ariitea Bernardino par la présidente de Vai ara o Teahupo’o en personne le jeudi 27 septembre 2023, il est fort dommage que ce dernier ai attendu deux mois pour sortir le Collectif Mata ara ia Teahupoo de l’ignorance.”

À l’occasion de cette nouvelle missive l’association revient sur sa demande de transmission des rapports relatifs aux avis de conformité émis par les bureaux de contrôle concernant les fondations actuelles construites en 2003 et notamment celui de 2008 mentionné dans l’étude G2 AVP.

“En effet, un rapport d’études techniques G1 rédigé en décembre 2020 par un bureau d’études agréé, concernant une Tour en bois neuve sur les fondations existantes, dit ceci : ‘Il y a actuellement 12 semelles de fondation (8 petites et 4 grosses) qui doivent être réutilisées en priorité pour le projet car l’aspect environnemental est très important et des terrassements importants ou battages de pieux ne sont pas envisageables sur ce site’”, rappelle le communiqué.

Selon Vai ara o Teahupo’o, ce rapport, qu’elle a consulté, conclut que “les résultats en compression et en traction des petites semelles et des grandes semelles existantes sont très favorables et pourront être pris en compte par le BET structures”.
“Au vu de ces informations, l’association Vai ara o Teahupoo, et le Collectif Mata ara ia Teahupoo s’estiment fondés dans leurs revendications et leur combat afin que les fondations actuelles faites dans les règles de l’art par le service des Phares et Balises, soient réutilisées pour l’installation de la Tour des Juges JO2024.”

Rédigé par Bertrand PREVOST le Mercredi 29 Novembre 2023 à 17:51 | Lu 4236 fois