Tahiti Infos

L’artiste-peintre Moana Van Der Maesen chez Naty’Art


Tahiti, le 24 novembre 2021 - Co-fondateur du collectif Nana Sac plastique, il a fait un tour du monde militant à la recherche d’innovations inspirantes pour préserver l’environnement. Moana Van Dern Maesen vit désormais de sa peinture. Il exposera une partie de ses toiles à partir du 28 novembre à Taravao.

La peinture a pris une place grandissante ces derniers mois dans sa vie. Moana Van Der Maesen, a démarré la pratique de cet art pour la toute première fois lors de son tour du monde en 2019 et, depuis cette année 2021, a tout abandonné pour y consacrer tout son temps. Ses œuvres sont à découvrir à la galerie Naty’Art à Taravao à partir du 28 novembre.

Jamais il n’aurait pu imaginer qu’un jour il vivrait de sa peinture. “Il faut faire ce que l’on aime dans la vie”, justifie Moana Van Der Maesen. Co-fondateur du collectif Nana Sac plastique, il a quitté un poste à responsabilité pour faire un tour du monde en sac à dos en 2019. Ce voyage, partagé avec Hiroana Putoa et intitulé Ho’e ana’e tatou (We are one – Nous sommes un), a été rythmé par des rencontres d’acteurs de l’écologie. L’objectif affiché étant de trouver des solutions inspirantes pour la Polynésie de demain. “J’ai pris des décisions qui ont étonné de nombreuses personnes”, reconnaît celui qui a eu besoin d’un “retour à l’essentiel”.

Il a commencé à peindre sur la route, avec un carnet et quelques tubes de couleurs. “Au début, c’était pour passer le temps pendant les transports qui étaient parfois extrêmement longs.” De retour en Polynésie –il est rentré juste avant le confinement– il a continué sur sa lancée. Il se rappelle sa première toile intitulée L’épave et peinte en 2021.

Autodidacte, il aime les couleurs, le bleu en particulier, il intègre souvent des animaux, raconte les fonds sous-marins, témoigne de son souci d’une consommation plus durable, d’un respect plus grand pour l’environnement. Il fait un peu d’abstrait, s’essaye depuis peu aux portraits. “C’est en pratiquant que l’on fait ses meilleures armes.” Enfin, il ajoute toujours lorsqu’il est au bout de sa création, “la vibration”. Sans elle, il considère ses toiles inachevées.

Un jour, quelqu’un lui a demandé s’il vendait ses toiles. Le bouche à oreille a pris le relais. Les clients se sont succédé. Il a rapidement cherché à affiner sa “patte d’artiste”.

Depuis qu’il vit de la peinture, il s’astreint à une certaine rigueur. “Car cela demande du travail.” Il envisage de “dédier sa vie à la peinture”. En parallèle, il a écrit deux livres, l’un parle du bonheur, l’autre est un album jeunesse. Il pourrait maintenant se lancer dans l’écriture d’un roman de science-fiction. En attendant, il donne rendez-vous aux amateurs de peinture à Taravao.


Pratique

À partir du 28 novembre à la galerie Naty’art à Taravao.
Entrée libre.

Contacts

Site internet de la galerie.
FB : Naty’Art Tahiti
Tél. : 87 38 17 08
FB de l’artiste : Moana Van Der Maesen

Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 24 Novembre 2021 à 19:18 | Lu 1260 fois