Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

L'agenda de l'assemblée illustré par Munoz fait le buzz



Le Président de l'assemblée Marcel Tuihani est à l'initiative de cet agenda 2018 plein d'humour.
Le Président de l'assemblée Marcel Tuihani est à l'initiative de cet agenda 2018 plein d'humour.
Papeete, le 9 janvier 2018 - Le Président de l'assemblée de Polynésie française Marcel Tuihani, a eu l'idée originale de faire appel au dessinateur Munoz, pour illustrer l'agenda de l'institution de la place Taraho'i. Le dessinateur, qui publie tous les jours un croquis dans les colonnes de Tahiti Infos, n'a pas hésité à relever ce défi. A travers ces dessins, le Président a souhaité faire un petit clin d'œil humoristique pour montrer qu'il faut savoir rire de tout et même de soi.

"Depuis la semaine dernière, le standard de mon cabinet explose pour avoir un exemplaire, ce sont des collectors !", plaisante le Président de l'assemblée Marcel Tuihani, quand on lui parle de l'édition 2018 de l'agenda de l'assemblée qui comprend une vingtaine de dessins de Munoz.
Tiré à 300 exemplaires, l'agenda est distribué aux représentants de l'assemblée, aux membres du gouvernement, du CESC et à quelques personnalités choisies par les soins du Président de l'institution. Et il faut dire que Marcel Tuihani a fait preuve d'un bon sens de la dérision et d'une bonne dose d'humour pour cet agenda 2018, année pourtant marquée par le renouvellement de ses membres en mai prochain.

UN DESSIN DE MINISTRE AVEC UN VENTRE BEDONNANT

"J'ai commandé à Munoz le dessin d'un ministre avec les pieds devant et un ventre bedonnant. C'est un ministre, mais cela aurait pu être un représentant de l'assemblée. C'est avec humour que j'ai voulu donner un écho au spectateur politique, qui dans la critique, dit que les hommes politiques, une fois en place, grossissent. C'est une caricature fort sympathique. L'objectif est de présenter les choses sous l'angle de l'amusement, de prendre du recul, de montrer que l'humour fait partie de nos quotidiens et que l'on sait rire de nos comportements", explique le président de l'assemblée de Polynésie française, Marcel Tuihani, qui est à l'initiative de ce projet.
Le nouvel agenda de l'assemblée rassemble une vingtaine de dessins de Munoz ainsi que de nombreuses explications sur l'institution et de la collectivité, car si le président a voulu donner une touche humoristique à l'agenda, il a également souhaité qu'il serve d'outil pédagogique. La connaissance des institutions est, selon lui, "essentiel à leur bon fonctionnement et à leur efficacité et gage de stabilité".

Le dessinateur s'est attaché à caricaturer certaines situations ou habitudes politiques du fenua. Ainsi, sessions budgétaires, élections territoriales, nids de poule sur les routes ou encore pistons, Munoz, avec son humour bien à lui, a saisi cette occasion pour "chatouiller" un peu les hommes politiques locaux. "Je n'ai pas souhaité juste faire des dessins rigolos, mais j'ai voulu envoyer un message. C'est leur agenda, ils l'auront tous les jours sous la main, alors, si je peux les faire sourire, c'est bien, mais si je peux les faire réfléchir par rapport à leur manière de faire, c'est encore mieux ! Je détourne la situation pour la rendre un peu ridicule. C'est juste pour leur dire : 'on vous regarde, regardez comment on vous voit' afin qu'ils redescendent un peu de leur nuage, car ils sont aussi humains que nous", souligne l'humoriste.


"CELA NE VEUT PAS DIRE QU'ILS ONT ACHETE MA VOIX !"

-Munoz a déjà présenté des croquis au crayon à Marcel Tuihani.
-Munoz a déjà présenté des croquis au crayon à Marcel Tuihani.
Le dessinateur a été contacté fin octobre par l'assemblée, puis après avoir discuté ensemble du cahier des charges, Munoz a proposé un peu plus de 20 croquis au président de l'assemblée. Tout en subtilité, car pour le caricaturiste, la finesse est bien plus productive que la méchanceté et fait davantage avancer le débat. " J'ai eu une grande liberté de dessiner, après je ne suis pas Charlie Hebdo. Je sais où sont les limites ", reconnaît l'humoriste qui insiste sur le fait que "s'ils ont acheté ses dessins, cela ne veut pas dire qu'ils ont acheté ma voix !"
Et cette finesse, c'est justement ce qui a plu chez Munoz. "J'apprécie son respect des individus et des situations, cela se ressent dans ses caricatures. Il n'y a pas d'attaque personnelle, rien de dévalorisant, aucune méchanceté. Munoz présente une situation particulière sous un angle un peu différent. Il faut savoir rester dans le politiquement correct. Les politiques ont de l'humour après je ne sais pas si les politiques conserveraient leur humour si on les caricaturait. Ça, c'est une autre paire de manche !", conclut le président, qui est aussi un grand admirateur des Guignols en France.

Une expo de dessins de Munoz à l'assemblée ?

Pour l'instant rien n'est fixé, mais une nouvelle collaboration pourrait bien voir le jour dans les mois à venir. En effet, l'idée de faire une exposition des dessins de Munoz dans le hall d'une institution trotte dans les esprits du dessinateur et du président de l'assemblée.
Et le dessinateur a déjà une petite idée de la façon dont cette exposition pourrait être organisée. "Les dessins exposés se rapporteraient à la politique, un grand tableau permettrait aux visiteurs d'exprimer leurs doléances ou de les dessiner. Ce moyen d'expression libre permettrait à l'assemblée de s'ouvrir à la population, car on a parfois l'impression que l'assemblée est un cocon où on ne peut pas entrer".



Rédigé par Pauline Stasi le Mardi 9 Janvier 2018 à 11:21 | Lu 2614 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués