Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L’UE et la Nouvelle-Zélande veulent renforcer leurs liens



L’UE et la Nouvelle-Zélande veulent renforcer leurs liens
LA HAYE, mercredi 26 mars 2014 (Flash d’Océanie) – L’Union Européenne et la Nouvelle-Zélande ont annoncé conjointement leur souhait de renforcer leurs liens, y compris économiques via un accord de libre-échange.

Dans un communiqué conjoint publié mardi à l’issue d’entretiens à La Haye entre le Premier ministre néo-zélandais John Key, José Manuel Barroso et Herman van Rompuy, il est notamment question de faire avancer un accord de partenariat économique entre l’UE et ce pays océanien, où Bruxelles possède depuis dix ans maintenant une mission diplomatique permanente.

« Lors de notre réunion (mardi) à La Haye, nous avons résolu d’approfondir nos relations dans tous les aspects possibles, y compris dans les domaines de la politique et de la sécurité, de la science et de l’innovation, du commerce et de l’investissement’, peut-on lire dans un communiqué conjoint publié à l’issue de la rencontre.
« Nous sommes convenus d’envisager les moyens de faire progresser nos relations commerciales et économiques, y compris les paramètres d’une possible ouverture de négociations en vue de libéraliser plus encore le commerce et l’investissement entre l’UE et la Nouvelle-Zélande », poursuit le document.

Au plan des domaines de coopération régionale, spécifiquement dans la zone Pacifique, l’UE et la Nouvelle-Zélande ont conjointement salué « la récente visite fructueuse à Fidji du groupe de contact ministériel du Forum des Îles du Pacifique (FIP) » et « pris note des progrès significatifs » réalisés dans cet archipel en matière de retour progressif à la démocratie (avec des élections annoncées pour septembre 2014).
« Nous avons résolu de continuer à œuvrer ensemble pour soutenir le cheminement de Fidji vers les élections. Nous reconnaissons que la présence d’observateurs internationaux sera un facteur important pour faire en sorte que le peuple de Fidji et ses partenaires internationaux n’aient aucun doute sur la légitimité du résultat de ces élections », ajoutent les trois responsables.

pad

L’UE et la Nouvelle-Zélande veulent renforcer leurs liens

Rédigé par PAD le Mercredi 26 Mars 2014 à 06:33 | Lu 374 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués