Tahiti Infos

L'État participe à la rénovation des aérodromes de Raiatea et Rangiroa


Tahiti, le 14 janvier 2022 – Le haut-commissaire Dominique Sorain et le président Édouard Fritch ont signé, le 30 décembre dernier, une convention prévoyant la participation financière de l'État pour la réfection des aérodromes de Raiatea et Rangiroa.
 
Le haut-commissariat a annoncé vendredi dans un communiqué qu'une convention relative à la participation de l'État au financement des travaux de réfection des aérodromes de Raiatea et Rangiroa avait été signée par le haut-commissaire Dominique Sorain et le président du Pays Édouard Fritch le 30 décembre dernier. Ces travaux doivent permettre une remise aux normes des pistes, afin de garantir leur exploitation en toute sécurité. La participation de l'État s'élève à 417,2 millions de Fcfp pour la piste de Raiatea et 536,35 millions de Fcfp pour Rangiroa. Les travaux doivent démarrer au plus tôt et s'achever avant la fin de l’année 2022. Rappelons que l'État s'était engagé à participer au financement de ces travaux lors de la signature de la rétrocession au Pays des ex-aérodromes d'État de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa le 1er octobre 2020. Ceci en plus d’une dotation financière versée chaque année par l’État pour couvrir les nouvelles dépenses du Pays. Les trois aérodromes représentent un patrimoine foncier de 193 hectares et une valeur estimée à 4,4 milliards de Fcfp pour Bora Bora, 2,1 milliards pour Raiatea, et 1,3 milliard pour Rangiroa. Rappelons enfin que dans le cadre d'une autre convention État-Pays signée le 10 septembre 2020, la gestion et l'exploitation de ces trois aérodromes avaient été confiées à la société Aéroports de Tahiti au 1er octobre 2020 pour une période de 24 mois, en attendant que le Pays lance un appel d’offres pour la désignation du nouveau gestionnaire de ces trois aérodromes pour les 30 prochaines années.

Rédigé par Areatua Parau le Samedi 15 Janvier 2022 à 15:08 | Lu 1185 fois