Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


L'Agence nationale des fréquences note une envolée des sites 4G



L'Agence nationale des fréquences note une envolée des sites 4G
PARIS, 9 septembre 2013 (AFP) - L'Agence nationale des fréquences (ANFR) a noté au mois d'août une envolée des demandes de déploiement de sites radio pour la téléphonie 4G, signe que les opérateurs ont accéléré pour avoir la meilleure couverture possible face à leurs concurrents.

Au 1er septembre 2013, 7.896 "sites" (où sont disposés les antennes) ont été autorisés pour la téléphonie mobile très haut débit (4G) tous opérateurs confondus, "en hausse de plus de 25% sur un mois", selon les données publiées lundi par l'ANFR.

Dans la bande 800 mégahertz, qui permet une meilleure couverture dans les bâtiments, 1.272 sites ont été autorisés pour la 4G (+120% sur un mois). C'est SFR qui a le plus déployé dans cette bande avec 832 sites autorisés, dont 126 en service. Il multiplie ainsi par 2,3 son nombre d'autorisations par rapport au 1er août dernier, selon l'ANFR.

Dans la bande 2,6 GHz, qui permet une couverture plus large du territoire, l'ANFR a autorisés 5.382 sites pour la 4G, dont 2.245 rien que pour l'opérateur Orange. Celui-ci en a déjà 1.970 en service.

L'opérateur Bouygues Telecom, seul autorisé à utiliser la bande 1.800 MHz, a lui obtenu l'autorisation de déployer 3.353 sites (+37% sur un mois). "En deux mois, le nombre d'autorisations qu'il détient pour des sites 4G dans cette bande a presque quadruplé (913 sites autorisés au 1er juillet 2013)", souligne l'ANFR.

Par ailleurs, Free Mobile qui est encore en train de construire son réseau mobile 3G, a reçu un accord de l'ANFR pour le déploiement de 2.641 sites et déclare en avoir 2.253 en service au 1er septembre.

Cet observatoire mensuel du déploiement des réseaux mobiles 2G/3G/4G est basé sur les déclarations des opérateurs à l'ANFR.

Rédigé par () le Lundi 9 Septembre 2013 à 06:43 | Lu 275 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies