Tahiti Infos

L'Adie ouvre une porte aux jeunes de Ua Pou


Élodie Teikihakaupoko tient une permanence à la mairie de Ua Pou cette semaine. Elle conseille et informe les porteurs de projets, notamment les jeunes sur les possibilités de crédits..
Élodie Teikihakaupoko tient une permanence à la mairie de Ua Pou cette semaine. Elle conseille et informe les porteurs de projets, notamment les jeunes sur les possibilités de crédits..
Ua Pou, le 17 novembre 2021 – L'Adie organise cette semaine une permanence à la mairie de Ua Pou, assurée par Élodie Teikihakaupoko. Une dizaine de jeunes entrepreneurs désireux d’obtenir un prêt pour se lancer dans leur activité sont déjà venus la rencontrer. L’association offre une opportunité de financement intéressante notamment dans les archipels où le travail n’est pas abondant.

L’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) est présente à la mairie de Ua Pou cette semaine pour renseigner les porteurs de projets entrepreneuriaux de l’île sur les possibilités de financements qu'elle octroie. Son but et d’accompagner financièrement les futurs entrepreneurs dans la création de leur activité aussi bien que les chefs d’entreprises désireux de la développer, en investissant dans du nouveau matériel par exemple.

L’Adie propose notamment des prêts de solidarité intéressants aux personnes qui ne peuvent pas emprunter auprès des banques. “Ce sont en fait des microcrédits que nous accordons à toute personne motivée, porteuse d’un vrai projet économique et disposant d’un cautionnaire pouvant se porter garant à hauteur de 50% de la somme empruntée”, nous explique Elodie Teikihakaupoko. Elle est l’une des deux conseillères de l’Adie sur l’archipel des Marquises où l’association est présente depuis 2017.
 
“On donne à tout le monde sa chance de faire ce qu’il aime”
 
Le siège de l’Adie est à Paris mais cela fait maintenant 12 ans que plusieurs annexes ont vu le jour en Polynésie française. Aux Marquises, elle dispose de deux bureaux ouverts au public, à Nuku Hiva et Hiva Oa. Les autres îles habitées de l’archipel, comme Ua Pou, sont néanmoins visitées une fois par mois par une conseillère qui assure généralement une permanence d’une petite semaine dans les mairies : “Souvent c’est lorsque je rentre à Nuku Hiva que mon téléphone se met à sonner, ironise Elodie, il y a toujours plus de gens qui m’appellent après mon passage sur l’île que de personnes qui viennent me voir à la mairie quand j’y suis. Je regrette que l’information ne circule pas plus vite, c’est dommage. C’est pour les jeunes qu’on est là, on donne à tout le monde sa chance de faire ce qu’il aime. Parfois, lorsqu’on n’a pas fait d’études ou qu’on n’a pas d’expérience professionnelle, c’est dur de trouver un travail, surtout dans les archipels. Mais ouvrir sa propre entreprise, c’est saisir sa chance de faire ce que l’on aime faire.”

L’association travaille avec de nombreux partenaires locaux que ce soient les communes, le haut-commissariat ou encore de nombreuses entreprises locales, ainsi que des bénévoles. Les prêts avantageux de l’Adie sont ouverts à tous, peu importe son âge ou sa situation professionnelle, n’importe qui peut en faire la demande. “J’encourage vraiment les jeunes des archipels à se lancer et à venir nous voir. L’Adie a été créée pour tout le monde, aussi bien pour les gens sans diplômes ni expériences que pour les gens possédant un bagage scolaire ou professionnel intéressant. Nous sommes là pour donner à tous la possibilité d’entreprendre et de faire vivre l’économie de leur île en participant à sa croissance.”

Pour monter un dossier de financement dans les Marquises-nord ou simplement obtenir des renseignements ,Elodie Teikihakaupoko est joignable au 87 21 24 71.

Rédigé par Jean Ollivier le Mercredi 17 Novembre 2021 à 15:25 | Lu 541 fois