Tahiti Infos

L'AS Faehiri leader du classement provisoire


L'attaquante de l'AS Faehiri, Christine Heipua Hokueinui, représente toujours un cauchemar pour les défenses adverses.
L'attaquante de l'AS Faehiri, Christine Heipua Hokueinui, représente toujours un cauchemar pour les défenses adverses.
Lors de la deuxième journée de compétition du Festival des îles 2023, ce mercredi, la hiérarchie s'est progressivement dessinée du côté des tableaux féminins. En football, l'AS Faehiri, des Marquises, s'est montrée intraitable et s'est installée seule en tête du classement provisoire. Du côté du futsal, Papeete a également mené les débats mais reste à porter de tir de Taha'a.   
 
Ce mercredi matin, au  stade de JT, les footballeuses ont eu fort à faire pour s'adapter aux conditions météorologiques. En effet, la pluie battante, rendant le terrain glissant et difficilement praticable, a définitivement affecté les performances des joueuses. Néanmoins, les équipes n'ont pas rechigné à la tâche au vu des enjeux de cette deuxième journée de compétition. À l'exemple de l'AS Faehiri, des Marquises, qui a eu à cœur de confirmer son statut de leader du classement.
 
Opposées à l'AS Samine lors de la première rencontre du jour, les Marquisiennes ont pourtant souffert à l'entame de la partie. En face, les joueuses de Raiatea ont monopolisé le ballon sur toute la première période. Un jeu efficace, basé sur la possession du ballon, mais non sans faille. L'AS Faehiri, sûre de ses qualités offensives, a profité d'un contre pour ouvrir le score à la 24e minute sur une frappe de Wendy Tuieinui. Un but qui a motivé les troupes puisque quelques instants plus tard, Christine Heipua Kohueinui s'est également illustrée à son tour, offrant une victoire 2-0 à l'AS Faehiri. La confiance retrouvée, l'équipe de Marie-Hélène Teuira s'est montrée intraitable pour son deuxième match face à l'AS Hoata Nui. Avec un jeu offensif toujours porté vers l'avant et une qualité de frappe irréprochable face au but, la formation marquisienne s'est imposée 7-0. Avec quatre victoires pour quatre matchs joués, l'AS Faehiri se positionne en tête du classement provisoire et affirme sans ambiguïté qu'il faudra compter sur elle pour le titre cette année.
 
Avec une seule défaite enregistrée le premier jour, l'AS Tapuhute de Moorea ne comptait pas en rester là et regarder l'AS Faehiri récolter tous les lauriers lors de cette deuxième journée de compétition. Opposées à l'AS Fauna Nui en début de journée, les guerrières de l'île Sœur se sont montrées sans pitié infligeant un incroyable 11-0 à leurs adversaires. Et les joueuses de Tapuhute se sont empressées de confirmer leur domination au match suivant, face à l'AS Samine, en s'imposant 6-0. Une double performance que les joueuses de l'AS Faehiri n'ont pas manqué d'observer. En effet, en fin de semaine, tout porte à croire que les deux équipes s'affronteront pour le titre : la guerre froide est ouverte.
 
Taha'a à la poursuite de Papeete au futsal
 
Avec trois victoires sur trois matchs joués, les joueuses de Papeete se sont confortablement installées en tête du classement provisoire du futsal. En effet, ce mercredi matin, du côté de Fautaua, les footballeuses de la capitale se sont imposées 2-0 face à Huahine, grâce notamment aux inspirations de Hanihei Taumaa et Louise Mou-Fat. Une performance que les joueuses de Taha'a ont suivi de près puisqu'elles pointaient ce matin à la deuxième place du classement. Victime hier d'une défaite face à ces mêmes leaders, l'équipe sait qu'elle n'a plus droit à l'erreur si elle veut jouer le titre en fin de semaine. Mais si la tâche sera dure, elle n'en demeure pas moins réalisable. Avec une victoire face à Moorea et un match nul remporté aux tirs au but face à Pirae, les filles de l'île Vanille ont encore toutes leurs chances.

Rédigé par Wendy Cowan le Mercredi 19 Juillet 2023 à 19:19 | Lu 1267 fois