Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Koru et Kakaia partagent la scène du 7e To’are



PAPEETE, le 26 août 2019 - Un nouveau concert To’are va avoir lieu le 29 août sur le paepae de la Maison de la culture. Le groupe de musique Koru et les danseurs de Kakaia assureront la soirée.

Koru c’est un groupe de musique composé de six artistes : chanteurs, musiciens, compositeurs, auteurs. Ce sont six amis, par alliance.

Aniheitini Tepanao est chanteur et leader du groupe. Il joue de l’harmonica. Hiurai Toofa est chanteur, Keanu Boosie, guitariste soliste et chanteur. Abel Tua joue de la basse, Tauhiti Boosie de la guitare et Moïse Dauphin est à la percussion.

"C’est compliqué", s’amuse Keanu Boosie à propos de la naissance du groupe. Les autres sourient en guise de confirmation. Leurs rencontres tiennent du hasard. Deux d’entre eux sont frères, les uns sont des amis d’enfance, les autres se sont croisés en colonies de vacances, au rugby, au lycée hôtelier. Tous sont passionnés de musique, ils sont fiers de leur culture et tiennent à la partager.

Ils sont officiellement réunis depuis novembre 2017. "Au début Abel voulait monter un groupe à capella. Il est guitariste à la base", raconte Keanu Boosie. "On s’est retrouvés à l’université dans la chambre de Aniheitini pour un essai. Finalement, ça n’a pas vraiment collé avec les voix, on a pris les instruments et on s’est dit : pourquoi ne pas faire un band ? "

Abel Tua s’est lancé dans l’aventure malgré le changement de cap. Il s’est même mis à la basse pour que vive le groupe. C’est alors posé la question du nom. "On a cherché longtemps, on est partis sur les fougères car on ressent leur énergie, elles sont sauvages, nature."

Finalement, suite à un voyage pédagogique en Nouvelle-Zélande de deux membres du groupe, le terme Koru a été adopté. Le koru c’est, en maori, le processus de déroulement de la fronde de fougère. Ce qui traduit la renaissance, la croissance, la force et la paix, autant d’aspects qui caractérisent le groupe de musique.

Les artistes de Koru écrivent et composent ensemble. "Disons que certains d’entre nous proposent des choses que l’on revoit et que l’on fait évoluer tous ensemble."

Ils viennent de différents endroits de Polynésie. Aniheitini des Marquises (Hiva Oa et Tahuata), Keanu et Tauhiti Boosie des Australes et Abel, Moïse et Hiurai de Tahiti. Ils chantent en français, en tahitien, en maori, en hawaïen. Ils incarnent la grande Polynésie.

Ils sont montés sur scène dès 2017. Ils ont donné un concert privé au lycée hôtelier, ont participé à la soirée des jeunes Talents de l’UPF, ont fait la première partie de Ben l’oncle soul… Certains de leurs titres tournent sur les radios locales. Ils assureront le concert To’are cette semaine et participeront au concert Hinano life début septembre.

Et ensuite ? Ils espèrent d’autres scènes. Ils veulent durer dans le temps pour continuer encore longtemps à partager leur passion commune.


Kakaia : plus qu’un groupe, "une façon de vivre, une personnalité"

Pour Warren Huhima, Kakaia signifie bien "cannibale", mais il désigne aussi une araignée qui vit dans la brousse. "Kakaia veut tisser lui aussi une toile qui a été brisée. Nous ne sommes pas seulement un groupe, nous sommes une façon de vivre, une personnalité. Nous sommes aux Marquises, mais aussi à Tahiti, en Nouvelle-Zélande, à Hawaii, aux îles Cook. Nous sommes ambassadeurs de toute la Polynésie."

Invité par le chanteur de Koru à monter sur la scène du 7e To’are, ils viennent porter et défendre leurs valeurs. "Le monde du spectacle est un peu comme le costume du gendarme, il nous protège. Quand on danse on exprime ce que l’on ne peut pas dire."

Warren Huhima comprend qu’avec la mondialisation et la modernisation, les Marquisiens se sont éloignés de leur culture, celle qui a été abolie par les missionnaires puis tous ceux qui ont marché dans leurs pas. "On essaie aujourd’hui de la retrouver." Kakaia est, d’après lui, un groupe de valeurs, "celles que l’on porte et toutes celles que l’on ne porte pas encore".

Avant, les hommes s’affrontaient avec des poings, des armes. "Les cannibales d’hier se battaient pour tuer. Mais nous ne sommes plus des sauvages, nous nous battons, oui, mais avec notre cœur, notre âme et notre esprit. Nous ne voulons plus tuer mais vivre et revivre."


Pratique

7e concert To’are le jeudi 29 août à 19h30 sur le paepae a Hiro de la Maison de la culture
Tarif unique : 1 500 Fcfp
Billets en vente sur place ou en ligne.

Contacts

Page Facebook du groupe : K O R U
Page de la Maison de la culture : Maison de la Culture de Tahiti
Tél. : 40 54 45 44

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 26 Août 2019 à 09:57 | Lu 1183 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués