Tahiti Infos

Kauli Vaast toujours en course au Tahiti Pro, Michel Bourez sorti en repêchage


Kauli Vaast a montré encore une fois toute sa connaissance du spot de Teahupo'o pour se hisser, ce jeudi, en quarts de finale du Tahiti Pro. (photo : Jérome Brouillet / AFP)
Kauli Vaast a montré encore une fois toute sa connaissance du spot de Teahupo'o pour se hisser, ce jeudi, en quarts de finale du Tahiti Pro. (photo : Jérome Brouillet / AFP)
Tahiti, le 18 août 2022 – Kauli Vaast s'est brillamment qualifié, jeudi, pour les quarts de finale du Tahiti Pro en dominant l'Australien et numéro trois mondial, Ethan Ewing. Deux gros tubes pour un total de 17.07 ont permis au surfeur de Vairao de prendre le meilleur sur son adversaire. Avant sa série face à Kauli Vaast, Ethan Ewing avait éliminé Michel Bourez en repêchage. 

"Je veux juste surfer et prendre du plaisir", a indiqué Kauli Vaast, jeudi, à l'issue de sa série victorieuse en huitièmes de finale au Tahiti Pro face à l'Australien, Ethan Ewing. Mais avant le plaisir, le surfeur de Vairao s'est fait peur et a certainement dû faire passer aussi quelques sueurs froides à tout le clan tahitien présent dans le chenal de Hava'e pour le soutenir. Car pendant une bonne partie du heat, Vaast a été en chasse derrière son adversaire australien, actuel numéro deux mondial.  Dès les premières minutes de la série, Ewing a mis une grosse pression sur le double vainqueur des Trials en scorant d'entré sur deux tubes. Un premier noté 7.17 et un second noté à 8, pour un total de 15.17, permettait à l'Aussie de prendre la tête et de mettre en situation de combo le jeune tahitien. 

Vaast toujours très juste dans sa lecture

"C'était difficile en début de série parce que la houle retombait un peu (...) puis il (Ethan Ewing) a eu ses deux bonnes vagues et je me disais que cette série allait être compliquée. Ça a été difficile de trouver les bonnes vagues et heureusement pour moi j'avais tout le soutien et le mana du chenal. Ça m'a redonné confiance et je voulais clairement décrocher cette victoire", a expliqué Kauli Vaast. Et tout au long de la série ce dernier s'est en effet montré très actif et avec toujours une lecture très juste d'un spot qu'il connait comme sa poche. 

Au bout de vingt minutes, il s'est sorti d'abord de sa situation de combo avec un premier tube noté 6.43. Puis sur une deuxième vague, moins grosse mais avec un tube plus profond, Vaast s'offrait son premier gros score de la série avec un 8, pour un total de 15. Mais il lui manquait encore un back-up à 6.60 pour prendre la tête et se qualifier pour les quarts de finale. On a cru qu'il allait l'obtenir dans la foulée, mais les juges ne l'ont récompensé que d'un petit 5.17. 

Le surfeur de la Presqu'île a couru après cette note dans le dernier quart d'heure du heat. Et en fin de série, dans les trois dernières minutes, Teahupo'o lui a offert la vague qu'il fallait. Sur une bombe bien formée, Vaast disparaissait derrière une lèvre bien épaisse avant d'en ressortir. Et après quelques minutes de flottement de la part des juges, une note de 8.50 tombait envoyant le petit prodige du surf tahitien en quarts de finale du Tahiti Pro. "Je reste concentré sur mes prochaines séries. C'est une super opportunité de pouvoir surfer un Teahupo'o parfait face aux meilleurs surfeurs de la planète", a ajouté Vaast. 
 

Bourez s'arrête en repêchage, le doublé Fierro-Vaast toujours possible

Michel Bourez, qui disputait à Teahupo'o sa deuxième compétition après une opération au genou en début d'année, n'a pas connu de réussite lors de sa série de repêchage. (photo : Jérome Brouillet/AFP)
Michel Bourez, qui disputait à Teahupo'o sa deuxième compétition après une opération au genou en début d'année, n'a pas connu de réussite lors de sa série de repêchage. (photo : Jérome Brouillet/AFP)
Avant la démonstration de Kauli Vaast, Michel Bourez de son côté devait s'extirper des repêchages. Le Spartan qui a malheureusement été sorti à ce stade de la compétition par le même Ethan Ewing. Le surfeur de Paea était pourtant en tête de la série avec un total de 10.93, grâce notamment à un tube noté 8.10. Le Tahitien s'est  fait ensuite grillé la priorité en toute fin de série, quand Ewing s'offrait une bombe notée à 8.67 pour un score global de 14 et qui signifiait donc l'élimination de Michel Bourez pour cette édition du Tahiti Pro. 
 
Désormais les espoirs d'une première victoire tahitienne dans la mâchoire de Hava'e repose sur Kauli Vaast et Vahine Fierro. Cette dernière, après s'est être qualifiée aussi pour les quarts de finale dans le tableau féminin, devra se défaire de Carissa Moore pour continuer sa route à Teahupo'o. Fierro devrait être à l'eau ce vendredi matin. Vaast pour sa part aura face à lui le Sud-africain, Matthew McGillivray, qui a scoré, jeudi, le premier 10 de la compétition. 

 

Rédigé par Désiré Teivao le Jeudi 18 Août 2022 à 14:39 | Lu 1216 fois