Tahiti Infos

Julien Trarieux et Élodie Touffet au palmarès du Tour Tahiti Nui et des Vahine


Julien Trarieux (au centre) a remporté la 26e édition du Tour Tahiti Nui devant Rayann Lacheny (à G) et Kahiri Endeler (à D).
Julien Trarieux (au centre) a remporté la 26e édition du Tour Tahiti Nui devant Rayann Lacheny (à G) et Kahiri Endeler (à D).
Tahiti, le 6 novembre 2022 - Les positions au terme de la 6e étape à Moorea sont restées figées, la 7e et dernière étape du Tour Tahiti Nui et du Tour des Vahine prévue samedi après-midi sur le front de mer de Papeete ayant été annulée pour cause de mauvais temps. Julien Trarieux remporte la 26e édition du Tour Tahiti Nui et Élodie Touffet la 1ère édition du Tour des Vahine.  

Le mauvais temps n’a décidément pas épargné le fenua cette semaine et en particulier les Tour Tahiti Nui et des Vahine. L’impondérable météorologique a obligé les organisateurs à annuler trois courses : le contre-la-montre par équipes prévu à Fautaua le lundi après-midi ; la 3e étape programmée mercredi sur la côte mais qui a dû être stoppée en cours ; et la 7e et ultime étape, samedi après-midi, sur le front de mer de Papeete. Cette dernière prévoyait d’être l’apothéose de des deux compétitions cyclistes, avec un public attendu nombreux. Pour autant, la qualité sportive des deux Tours a été au rendez-vous.

Les athlètes se sont sportivement disputées sans retenue, même lorsque les conditions de course étaient difficiles. À l’image de la 6e étape, vendredi à Moorea qui, à la faveur d’une accalmie pluvieuse s’est jouée lors d’un final à suspense au cours de la montée du Belvédère : Julien Trarieux, 2e, a arraché une performance en devançant son principal adversaire, Rayann Lacheny (3e), alors que Nicolas Breuillard les avait devancés pour la victoire d’étape. Pas de suspense en revanche chez les dames : Élodie Touffet a survolé la course et scellé sa victoire au 1er Tour des Vahine. 

Les Tahitiens assurent

Le Tour Tahiti Nui 2022 s’annonçait d’un niveau relevé avec la présence d’Axel Carnier, de Nicolas Breuillard, le champion de France espoir 2022, et du Calédonien Rayann Lacheny. Les trois athlètes avaient signé le tiercé final de la dernière édition du Tour Tahiti Nui, en 2019. Présents également, Eddy Le Roux, spécialement revenu sur le territoire, et Adrien Quere. Tout ce beau monde devait compter avec la présence de Julien Trarieux. L’ex-professionnel compte des participations à des épreuves prestigieuses comme le Paris-Roubaix, le Paris-Nice ou le Paris-Tours. Il s’annonçait comme le principal favori. S’il a confirmé ce statut, il a tout de même dû compter avec un Rayann Lacheny auteur de quatre victoires d’étapes. 

Ces coureurs visiteurs ont logiquement tous terminé dans le Top 10 du Tour : Nicolas Breuillard décrochant les maillots à pois et combattif. Malgré des conditions météo défavorables, Julien Trarieux a apprécié son passage à Tahiti : “Malgré le mauvais temps, je garderais un très bon souvenir de mon premier séjour à Tahiti surtout que j’y remporte le Tour. C’était mon objectif de départ d’autant que j’avais une solide équipe pour m’épauler. Je ne gagne pas d’étapes mais j’ai fait régulièrement des podiums et à partir du moment où j’ai pris le maillot jaune, j’ai géré mes courses par rapport à Rayann Lacheny qui n’était pas loin au général. L’épreuve a été d’un bon niveau et le peloton était assez homogène au niveau des favoris. Il faut aussi mettre en avant la bonne organisation et si je suis encore invité, je reviendrai sans problème.”      

Dans ce contexte relevé, les Tahitiens ont tout de même tiré leur épingle du jeu. À commencer par Kahiri Endeler qui termine 3e du général avec une victoire dans le classement aux points synonyme du maillot vert. Belle performance également de Manarii Laurent : 5e du général, il remporte la catégorie master (+ de 40 ans). Mehdi Gabrillargues et Nuumoe Lintz font aussi honneur au cyclisme tahitien en finissant dans le Top 10. À noter enfin le succès du solide quatuor de Pirae 1 par équipes, composé de Julien Trarieux, Axel Carnier, Mehdi Gabrillargues et Nuumoe Lintz.

Reprogrammé en septembre à l’avenir

Élodie Touffet (au centre), Kelianne Julius (à G) et Manon Brasseur (à D) constitue le tiercé final du 1er Tour des Vahine.
Élodie Touffet (au centre), Kelianne Julius (à G) et Manon Brasseur (à D) constitue le tiercé final du 1er Tour des Vahine.
Malgré un peloton réduit de 16 cyclistes au départ, la première édition du Tour des Vahine est regardée comme un succès par ses organisateurs. L’événement sera reconduit. Élodie Touffet qui a un temps laissé le maillot jaune à la championne des Caraïbes, la Martiniquaise Kelianne Julius, a fini par remettre les pendules à l’heure en survolant les 5e et 6e étape. La sociétaire de Fei Pi inscrit en conséquence son nom au palmarès du Tour des Vahine, devant Kelianne Juliux et la Calédonienne Manon Brasseur. Kylie Crawford et Tekau Hapairai finissant respectivement en 4e et 5e place. Élodie Touffet et Kelianne Julius se sont disputé les différents maillots de l’épreuve sportive.  

Lors de la remise des prix organisée samedi après-midi à la mairie de Papeete, Teva Bernardino le président de la Fédération tahitienne de cyclisme a tiré un premier bilan de l’événement : “On a encore privilégié la sécurité des coureurs aujourd’hui en annulant la dernière étape et malgré des conditions météo difficiles ces derniers jours, il n’y a pas eu de chutes car nous n’avons pas pris de risque en décidant d’annuler certaines étapes. Cela étant, le Tour Tahiti Nui a été très relevé avec la venue de coureurs de haut niveau qui ont constamment animé les étapes et les meilleurs coureurs tahitiens ont été au niveau. Quant au Tour des Vahine, cette première édition est une réussite de l’avis de tout le monde et l’expérience sera reconduite à l’avenir et probablement avec un peloton plus étoffé. L’équipe américaine présente sur le Tour Tahiti Nui ayant déjà annoncé qu’elle reviendrait l’année prochaine avec une équipe féminine. Avec mon bureau, on va tirer un bilan de l’événement mais je peux déjà annoncer que la date des Tours sera fixée au mois de septembre, à l’avenir, pour limiter les risques de mauvais temps”.

Un Tour Tahiti Nui et un Tour des Vahine couronnés de soleil, cela aurait été certes mieux, mais l’édition 2022 des deux compétitions n’a pas déçu malgré un ciel contraire.

Résultats

Tour Tahiti Nui 2022
Classement général final

1. Julien Trarieux (Pirae 1) 9 h 07’ 59’’
2. Rayann Lacheny (NC) à 35’’ 
3. Kahiri Endeler (TPC) à 3’ 39’’
4. Nicolas Breuillard (TOR) à 6’ 38’’
5. Manarii Laurent (Arue) à 6’ 57’’
6. Adrien Quere (Fei Pi 1) à 8’ 29’’ 
7. Axel Carnier (Pirae 1) à 14’ 52’’
8. Eddy Le Roux (TPC) à  15’ 36’’ 
9. Mehdi Gabrillargues (Pirae 1) à 17’ 52’’
10. Nuumoe Lintz (Pirae 1) à 21’ 59’’
11. Francky Maraetaata (TPC) à 22’ 26’’
12. Bastien Guegano (Reka) à 23’ 23’’
13. Opeta Vernaudon (Pirae 2) à 23’ 45’’
14. François Guezennec (Fei Pi 1) à 23’ 54’’
15. Tristan Butz (NC) à 24’ 42’’

41 coureurs classés

Les titulaires des maillots
• Jaune : Julien Trarieux (Pirae 1)
• Vert (sprint) : Kahiri Endeler (TPC)
• À pois (montagne) : Nicolas Breuillard (TOR)
• Noir (combattif) : Nicolas Breuillard (TOR)
• Blanc (U 23) : Rayann Lacheny (NC)
• Rouge (master) : Manarii Laurent (Arue)
• Par équipes : Pirae 1
 
TOUR DES VAHINE
Classement général final
1. Élodie Touffet (Fei Pi) 274 pts 
2. Kelianne Julius (TOR) 240 pts
3. Manon Brasseur (NC) 232 pts
4. Kylie Crawford (Mar Tri) 214 pts 
5. Tekau Hapairai (Mar Tri) 212 pts
13 coureuses classées
 
Les titulaires des maillots
• Jaune : Elodie Touffet (Fei Pi)
• Vert (Sprint): Kelianne Julius (TOR)
• À pois (montagne) : Elodie Touffet (Fei Pi)
• Blanc (U23) : Kelianne Julius (TOR)
• Rouge (master) : Elodie Touffet (Fei Pi)

Rédigé par Patrice Bastian le Dimanche 6 Novembre 2022 à 11:33 | Lu 741 fois