Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Jeux de Makemo : une manne financière intéressante pour les commerçants



Les affaires ont bien marché pour les commerçants de Makemo.
Les affaires ont bien marché pour les commerçants de Makemo.
MAKEMO, le 18/12/2017 - Les commerçants et les vendeurs de produits divers garderont un bon souvenir des Jeux inter-îles de Makemo. Leurs ventes ont explosé durant la semaine. Certains assurent que leur chiffre d’affaire a quadruplé, ce qui les a conduits à renforcer leurs équipes pour satisfaire la clientèle.

Des chapiteaux blancs longeant le bleu du lagon de Makemo, cet espace était dédié à différents vendeurs non patentés en tous genres. Les sportifs ainsi que leurs supporteurs ont eu l’embarras du choix. Des steaks frites, brochettes ou encore de la glace pour se rafraîchir, les propositions étaient variées.

Pour ces commerçants "provisoires", les affaires ont bien marché durant les Jeux inter-îles. Léontine et sa petite famille ont réussi à se faire entre 400 et 500 000 francs, en une semaine. "Je savais que c’était un grand événement et qu’il y aurait eu du monde, donc je m’étais dit que c’était un bon moyen pour se faire un peu de rentrée d’argent", explique-t-elle. "Je travaille dans la perliculture, c’est un milieu très rude, de nos jours". Et la mère de famille a bien l’intention de continuer ses ventes de plats, durant les weekends.

Pas question pour elle, de monter un snack "parce qu’il y a trop de responsabilités. Il y a même des clients qui ne payent pas. Par contre, dans ces événements-là, on te paye tout de suite. C’est ce qui m’a motivée."

À deux pas du stand de Léontine, on retrouve Maroia Amin. En vacances à Makemo, elle a décidé de donner un coup de main à une amie. Maroia vendait divers plats, mais ce qui a marché pour elle, ce sont les boissons. "Avec la chaleur, c’est plus l’eau, les jus et les limonades qui fonctionnaient. Donc, nous avons fait notre stock", indique-t-elle.

Et tous les vendeurs étaient unanimes, les affaires ont bien marché.

Le scénario était le même dans les commerces de l’atoll. Parmi eux, on retrouve Pascal et Florence Tokoragi, propriétaires d’un magasin et d’un snack. Le couple a quadruplé son chiffre d’affaire, en une semaine. "C’était exceptionnel, nous étions obligés de renforcer nos équipes pour satisfaire les clients", prévient Pascal Tokoragi. Le couple a donc pris deux personnes supplémentaires, pour les épauler durant cette période.

Pascal et Florence ont même eu l’ingéniosité de proposer un service qui a ravi plus d’un. "L’électricité était gratuite, durant la semaine. Donc, on a proposé de laver le linge des personnes non originaires de Makemo, en échange de l’achat d’un savon. C’était pour les dépanner, parce qu’ils n’avaient pas d’endroit pour le faire", explique Pascal.

Le couple est content également que des vendeurs non patentés aient profité de l’occasion pour arrondir les fins de mois. Mais, "après les Jeux, j’aimerai que ça s’arrête, parce que nous payons très cher les impôts. Donc, si ces personnes veulent continuer leur activité, elles devraient aller à la CCISM", souligne Florence Tokoragi.

Aujourd’hui, la vie a repris son cours à Makemo, les affaires devraient encore marcher durant les périodes de fête. Mais l’euphorie des Jeux restera gravée, durant de long mois, dans leurs mémoires.

Le comité organisateur des Jeux et la municipalité ont décidé d’ouvrir les stands aux particuliers désirant vendre leurs produits, durant les jeux.
Le comité organisateur des Jeux et la municipalité ont décidé d’ouvrir les stands aux particuliers désirant vendre leurs produits, durant les jeux.


Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 18 Décembre 2017 à 11:28 | Lu 1115 fois

Tags : MAKEMO





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués