Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Je donne mon sang pour sauver des vies"



Cela fait plus de 30 ans qu'Haimana donne son sang.
Cela fait plus de 30 ans qu'Haimana donne son sang.
Papeete, le 12 juin 2018- A l'occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang, toute l'équipe du Centre de transfusion sanguine de Polynésie française se mobilise jeudi 14 juin pour informer et accueillir les donneurs dans ses locaux à l'hôpital du Taaone. Autonome en sang, la Polynésie ne peut compter que sur elle-même pour couvrir ses besoins en sang. Le Centre de transfusion sanguine est donc toujours à la recherche de donneurs.

"Je donne mon sang depuis le lycée, cela fait 30 ans maintenant, à raison au moins de trois fois par an. Parfois, je donne des plaquettes aussi. Je donne pour sauver des vies", explique avec pudeur Haimana, venu tôt ce matin au Centre de transfusion sanguine (CTS). Et des donneurs comme Haimana, toute l'équipe du CTS espère bien en "recruter" davantage jeudi lors de la Journée mondiale des donneurs de sang en accueillant le public jusqu'à 17 heures.
Opérateur unique de la transfusion sanguine en Polynésie française, le CTS est en charge de la collecte de dons de sang, de la préparation et de la distribution des produits sanguins qualifiés sur tout le territoire. "La Polynésie est autonome en sang. On approvisionne l'hôpital bien sûr, mais également les cliniques de Tahiti et les hôpitaux de Moorea, Raiatea et de Nuku Hiva", détaille le Dr Henri-Pierre Mallet du CTS. Et pour fournir la Polynésie en sang et en produits sanguins, le fenua, en raison de son éloignement géographique ne peut compter que sur lui-même et donc sur la générosité des donneurs.

LA DUREE DE VIE LIMITEE DES PRODUITS

Les Drs Groult et Mallet du centre de transfusion sanguine.
Les Drs Groult et Mallet du centre de transfusion sanguine.
En 2017, le CTS a collecté près de 8000 dons, environ 40% sont effectués dans les locaux du CTS et 60% par le biais de collectes mobiles dans les institutions, les entreprises, etc. "Les dons récoltés proviennent pour 1/3 de nouveaux donneurs et pour 2/3 de donneurs réguliers. Du fait du vieillissement de la population, du développement de l'oncologie… les besoins augmentent d'environ 5% chaque année. Nous sommes donc toujours à la recherche de nouveaux donneurs", note le Dr Mallet.
La majorité des dons sont des dons de sang total, mais les donneurs peuvent aussi être sollicités par le CTS pour des dons de plasma ou de plaquettes. Or, il faut savoir que l'approvisionnement en sang et en produits sanguins est soumis à une gestion des stocks complexe en raison de la durée de vie limitée des produits. Car si le plasma peut se conserver un an, les globules rouges 42 jours, les plaquettes ne se conservent, elles, que 7 jours. Ces durées de vie rendent donc nécessaires d'avoir des donneurs réguliers pour renouveler les stocks très régulièrement. "Il faut donc toujours que l'on ait des stocks d'avance, surtout les veilles de week-end et de longs ponts comme cela fut le cas en mai, nous surveillons sans cesse les poches, il faut que nous anticipions", remarque le Dr Mallet, qui espère bien que cette journée du 14 juin va permettre d'élargir le nombre de donneurs réguliers.


SIMPLE, GRATUIT ET ANONYME

Pour donner son sang, c'est simple, gratuit et anonyme. La personne doit répondre à certaines conditions (lire encadré), si tel est le cas, elle peut se présenter à la porte du CTS, où elle sera reçue par une infirmière qui lui fera remplir un questionnaire. Le donneur sera ensuite examiné par un médecin et si tous les paramètres sont au vert, la collecte du sang pourra être effectuée à raison de 420 à 480 ml selon la prise. Ensuite, la personne sera surveillée quelques minutes et pourra déguster un casse-croûte.

"LES DONNEURS SONT LA CREME DE L'HUMANITE"

D'une manière générale, le don du sang est assez mal connu en Polynésie. "Beaucoup de gens ne savent pas que la Polynésie est autonome et que l'on a besoin de nouveaux donneurs réguliers. La population polynésienne est mâture, elle comprend l'intérêt de donner son sang et quand on fait appel à elle, elle est présente. On ne peut pas dire à une mère que son fils est mort parce qu'on n'a pas pu le transfuser, ce n'est pas possible (…). Pour l'instant, l'industrie pharmaceutique n'a toujours pas trouvé de substitut au sang pas. Donc tout repose sur le don du sang, alors on a besoin de la générosité, de l'altruisme des donneurs ! Les donneurs sont la crème de l'humanité", souligne Julien Broult, chef de service du CTS.
Alors, si vous souhaitez faire partie de la crème de la crème, c'est pour la bonne cause, rendez-vous au Centre de transfusion sanguine !


Samuel est donneur régulier en plasma. Il vient environ toutes les quatre à six semaines au Centre de transfusion sanguine.
Samuel est donneur régulier en plasma. Il vient environ toutes les quatre à six semaines au Centre de transfusion sanguine.
Samuel :
"Cela ne fait pas mal du tout"
"Je suis donneur régulier en plasma. Je viens environ toutes les quatre à six semaines au Centre de transfusion sanguine. Dès que j'ai du temps, je prends rendez-vous pour le plasma. Cela prend environ une heure, c'est un peu plus long que pour le sang. Je m'arrange avec mon travail. Je suis dans le milieu médical, je suis infirmier au bloc opératoire, je sais qu'il y a souvent des besoins en sang, en plaquettes, en plasma, en globules rouges. Cela ne fait pas mal du tout".

Où donner son sang ?
Le Centre de transfusion sanguine se situe au 2e étage du Centre hospitalier de Polynésie française, il est ouvert du lundi au jeudi de 7 à 15 heures et le vendredi de 7 à 14 heures.
Tél : 40 48 47 74
Des collectes mobiles sont organisées deux à trois fois par semaine à l'extérieur.
Pour le calendrier des collectes, rendez-vous sur la page Facebook : Don du sang en Polynésie.
Email : ctscol@cht.pf; www.chpf.pf
Jeudi pour la journée mondiale, le CTS est ouvert jusque 17 heures.

Quelques petites conditions pour donner son sang
Seules quelques conditions sont à remplir pour donner son sang. Avoir entre 18 et 70 ans, être en bonne santé, peser plus de 50 kilos, ne pas être enceinte ou avoir accoucher dans les 6 mois, ne pas avoir eu d’infection dans les 15 jours, ni de tatouage ou piercing ou avoir changé de partenaire dans les 4 mois et enfin ne pas avoir été transfusée.
A noter, qu’un homme a le droit de donner son sang jusqu’à 6 fois/an et les femmes 4 fois/ par intervalle de deux mois.
Il n'est pas nécessaire d'être à jeun et il est conseillé de vraiment bien s'hydrater avant de venir.
Le don est anonyme et gratuit.

Rédigé par Pauline Stasi le Mardi 12 Juin 2018 à 15:51 | Lu 2035 fois

Tags : DON DU SANG




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués