Tahiti Infos

JO : la billetterie du PK 0 à la fête


Deux membres de l’équipe Paris 2024 à Tahiti gèrent l’ensemble de la billetterie, en lien avec un prestataire et sous le contrôle d’un huissier (Crédit : Paris 2024).
Deux membres de l’équipe Paris 2024 à Tahiti gèrent l’ensemble de la billetterie, en lien avec un prestataire et sous le contrôle d’un huissier (Crédit : Paris 2024).
Tahiti, le 21 juin 2024 – Certains ont programmé des alertes pour tenter leur chance. Lors des deux premiers tirages au sort, le quota de 1.000 inscrits a été atteint en une heure et demie, en sachant que 130 places sont attribuées gratuitement au public local par session. Un engouement accueilli “avec beaucoup de bonheur” par l’équipe de Paris 2024 à Tahiti, dans la continuité du relais de la flamme olympique.
 
À l’occasion des épreuves olympiques de surf, du 27 juillet au 5 août, le PK 0 de Teahupo’o accueillera la zone de célébration de Paris 2024. Des stands, des animations, des navettes maritimes et la retransmission de la compétition sur écran géant sont notamment au programme, au plus près du site de compétition. Après la mobilisation populaire lors du passage de la flamme olympique, l’engouement pour l’événement se confirme à travers la billetterie gratuite en ligne, avec dix tirages au sort programmés entre le 17 juin et le 18 juillet. Cette semaine, le public était au rendez-vous des deux sessions de lundi et jeudi. “Sur ces deux jours, le quota de 1.000 inscriptions par tirage était atteint après une heure et demie d’ouverture”, se réjouit Barbara Martins-Nio, responsable du site de Tahiti pour Paris 2024.
 

Un tirage au sort “100% local”


Deux membres de l’équipe gèrent l’ensemble de la billetterie, en lien avec un prestataire et sous le contrôle d’un huissier. Chaque tirage au sort permet d’attribuer 130 places, à raison de deux places par inscription et d’une seule participation par personne et par tirage. Sur la fan zone du bout de la route, la capacité d’accueil est limitée à 600 personnes par jour. Le reste des entrées est donc réparti entre les partenaires institutionnels de Paris 2024. “C’est le cas, par exemple, de la DGEE au titre du programme Génération 2024, du Contrat de ville au titre de l’inclusion, du programme Impact 2024 pour les associations qui promeuvent l’inclusion par le sport, des communes impactées par les Jeux, de Tahiti Tourisme pour pouvoir servir un nombre limité de touristes demandeurs”, détaille Barbara Martins-Nio. “Et il y a le quota grand public, dit individuel, qui fait l’objet du tirage au sort 100% local. C’est aussi pour ça qu’on avait monté la page Facebook : Jeux Surf Tahiti. C’est un dispositif de billetterie gratuite qui a été conçu exclusivement pour la Polynésie, qui n’a aucun lien avec la billetterie payante de la Métropole.”
 
Cet intérêt pour la billetterie du PK 0 est une petite victoire pour les organisateurs. “On accueille cet engouement avec beaucoup de bonheur, et le mot n’est pas assez fort ! Il y a deux ans, en Polynésie, l’enthousiasme pour les Jeux était absent, ou très faible. On a travaillé en se disant qu’à un moment, ça allait prendre, et effectivement, ça prend à force de travail et de communication, et parce que les gens commencent à mesurer les effets, que ce soient les travaux qui se terminent avec des projets qui deviennent concrets ou tout le travail d’engagement avec la cellule Tū’aro Nui. On travaille pour ça, pour partager et faire en sorte que ce soit une fête et une fierté pour tout le monde”, conclut la référente.
 
Par définition, un tirage au sort fait des heureux, mais aussi des déçus. Si le PK 0 sera réservé aux spectateurs détenteurs de billets, les deux autres sites de célébration de Papara et Papeete, plus vastes et gérés par le Pays, seront accessibles au plus grand nombre, sans billetterie.
 

Rédigé par Anne-Charlotte Lehartel le Vendredi 21 Juin 2024 à 16:34 | Lu 1876 fois