Tahiti Infos

JO-2020/Surf: seul Michel Bourez a résisté aux huitièmes de finale


Olivier MORIN / AFP
Olivier MORIN / AFP
Ichinomiya, Japon | AFP | lundi 26/07/2021 - Michel Bourez est le seul Français encore en lice lundi à l'issue des huitièmes de finale des épreuves de surf, sport additionnel à Tokyo, alors que la N.2 mondiale Johanne Defay, ainsi que Jérémy Florès et Pauline Ado ont été éliminés.

Bourez sera le seul Tricolore à accéder aux quarts de finale après s'être défait en huitièmes du Marocain Ramzi Boukhiam, sur le site de Tsurigasaki Beach, à une centaine de kilomètres à l'est de Tokyo.

En quarts de finale mardi, il affrontera le Brésilien Gabriel Medina, double champion du monde sur le circuit pro (2014 et 2018) et actuel N.1 mondial, rompu au genre de vagues de cet endroit du Pacifique. Les demi-finales messieurs et dames et la finale messieurs et dames auront lieu dans la foulée mardi après avoir été avancées de vingt-quatre heures en raison des conditions météo.

Le typhon Nepartak, attendu mardi au Japon, va générer de la houle, ce qui convient aux surfeurs mais le calme plat est annoncé pour mercredi, ne permettant pas la tenue des épreuves.

Le Tahitien de 35 ans avait dû passer par les repêchages dimanche contrairement à Defay, qui avait assuré lors du premier tour avant de s'incliner lundi face à la Portugaise Yolanda Hopkins.

Defay, grand espoir de médaille française, a obtenu une note de 9,40 contre 10,84 pour Hopkins, qui évolue en 2e division sur le circuit pro mondial (QS).

La Réunionnaise de 27 ans était arrivée au Japon forte de sa victoire lors de l'étape mondiale à Leemore (Californie) en juin et de sa place de finaliste à Rottnest Island (Australie) en mai.

Defay a été la première des Bleus à être éliminée, puis a suivi Pauline Ado, battue par l'Australienne Sally Fitzgibbons.

Lancé dans la dernière série lundi, Jérémy Florès a perdu son duel contre l'Australien Owen Wright.

La première épreuve olympique de l'histoire du surf n'a pas non plus réussi à la septuple championne du monde, l'Australienne Stephanie Gilmore, sortie d'entrée par la Sud-africaine Bianca Buitendag.

Le double champion du monde sur le circuit pro (CT), l'Hawaïen John John Florence (2016, 2017), a lui été battu en huitièmes de finale lundi par son compatriote américain Kolohe Andino.

En revanche, le champion du monde en titre (CT), le Brésilien Italo Ferreira, ainsi que la quadruple championne du monde, l'Américaine Carissa Moore, poursuivent leur route olympique.

le Lundi 26 Juillet 2021 à 04:46 | Lu 1262 fois