Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Ivre, il frappe un mineur de 14 ans et lui vole son vélo



PAPEETE, le 18 juin 2018 - Le 17 juin dernier, le prévenu, un multirécidiviste âgé de 30 ans, agresse un mineur de 14 ans qui se balade sur son vélo dans le centre-ville de Papeete. L’homme porte deux coups de poing à l’adolescent et lui pique son vélo. Présenté ce lundi en comparution immédiate, l’individu a été condamné à un an de prison.

Le 17 juin dernier, vers 3 heures du matin, les agents de la Directions de la sécurité publique (DSP) sont appelés à intervenir sur un vol avec violence. Un adolescent de 14 ans qui se baladait sur son VTT a été agressé par un individu ivre qui l’a frappé avant de lui voler son vélo. Non loin du lieu de l’agression, les policiers interpellent le prévenu dont les analyses sanguines révéleront qu’il présente un taux d’alcool d’environ 2 grammes par litre de sang. En garde à vue, l’homme reconnaît les faits : « j’étais complètement bourré, j’ai fait n’importe quoi. J’aimerais voir le jeune et lui demander « pardon. » Souhait qui aura finalement été exaucé ce lundi lors de sa présentation en comparution immédiate. Face à la victime, le prévenu a tenu à lui serrer la main et à lui présenter de plates excuses. Il a également évoqué son rapport avec l’alcool et les stupéfiants, expliquant qu’il était un grand consommateur.
multirecidiviste

Au regard des antécédents judiciaires du prévenu, condamné à huit reprises principalement pour des violences et des vols, le procureur de la République a requis deux ans de prison ferme : « ces faits de délinquance de la voie publique sont très préoccupants quant à la sécurité des citoyens. Il s’en est pris à un jeune mineur et l’a agressé à deux reprises (…) A quatre reprises, cet individu a bénéficié de mesures alternatives et lorsque l’on s’attaque à un mineur de cette façon, les mesures de bienveillance doivent s’arrêter. »

Lourde tâche pour l’avocate du prévenu qui a tenté de mettre à jour le « mal être » de son client : « ce soir-là, il était complètement déprimé en raison d’une altercation avec sa compagne. Il regrette amèrement ses actes et a demandé pardon. C’est un homme en souffrance qui a des difficultés dans sa vie sentimentale et professionnelle. Une peine mixte lui permettrait de se sevrer et de comprendre son propre état. »

Avant que le tribunal ne le condamne à un an de prison ferme, le prévenu s’est exprimé une dernière fois en indiquant qu’il souhaitait voir un médecin afin de soigner son addiction à l’alcool. La victime, qui était venue avec ses parents, a pu récupérer son vélo.

Rédigé par Garance Colbert le Lundi 18 Juin 2018 à 16:48 | Lu 2673 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués