Tahiti Infos

Intempéries : plus d'un milliard de francs pour tout réparer


PAPEETE, le 23/01/2017 - Deux jours après les intempéries survenues dans la nuit de samedi à dimanche, l'heure est au bilan. Selon le ministre de l’Équipement, on dénombrerait environ 200 familles sinistrées sur la zone urbaine, et plus d'un milliards de francs pour réparer tous les dégâts occasionnés. D'ailleurs, le président du Pays, Edouard Fritch sillonnent les communes les plus touchées afin de dresser un état des lieux qui permettra de mettre en place les actions adéquates.

Le président du Pays et le ministre de l’Équipement sillonnent les communes les plus touchées par les intempéries de dimanche, pour dresser un état des lieux sur les dégâts occasionnés. Selon le ministre de l’Équipement, Luc Faatau, on chiffrerait à plus d'un milliard de francs le coût des réparations, avec au moins 200 familles sinistrées sur la zone urbaine.

La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts a débloqué 24 millions de francs en urgence au travers du fonds de secours pour les Outre-mer.

SITUATION DANS CHAQUE COMMUNE


Durant ces intempéries, les communes, allant de Paea à Mahina ont été les plus touchées.

Sur Paea, on note plusieurs inondations notamment dans les vallées de Papehue et de Vaiatu. À Orofero, deux voitures ont été emportées par les eaux, ainsi que la station de chloration.

À Punaauia, on retiendra le pont de Matatia qui a été détruit.

Sur Papeete, une partie de la route à la Mission a été arrachée, un véhicule a également été emporté. Une maison à Mamao a été détruite, sur le front de mer, un véhicule s'est retrouvé noyé dans le tunnel. Ses passagers ont dû nager pour s'en sortir.

À Pirae, on dénombrerait 160 familles sinistrées. Une maison a été emportée à Tenaho. Les trois zones les plus touchées sont Hamuta, la plaine et le secteur de Tenaho.

Direction Arue, cette fois-ci, où plusieurs inondations ont été répertoriées, au Rimap par exemple ou à Tearapae, non loin de la mairie. Des éboulements ont également été constatés, à Erima et le plus spectaculaire a été celui à la montée du Taharaa, dans le sens Arue-Mahina.

Et enfin, à Mahina, les routes au fond des vallées de la Tuauru et de Ahonu ont été détruites par les eaux.

Bilan de ces intempéries, beaucoup de dégâts, et fort heureusement aucun décès n'a été constaté.

De son côté, Météo France annonce une amélioration qui devrait se confirmer ce mardi.

le Lundi 23 Janvier 2017 à 19:40 | Lu 6514 fois