Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Indonésie: des centaines de militants papous et une Australienne arrêtés



Jakarta, Indonésie | AFP | lundi 02/12/2018 - Plusieurs centaines de militants en faveur de l'indépendance de la Papouasie, province de l'est de l'Indonésie, et une Australienne ont été arrêtés à travers le pays pendant le week-end, ont indiqué lundi la police et des organisations de protection des droits de l'Homme.

Quelque 233 militants dont l'Australienne Ronda Amy Harman, ont notamment été appréhendés samedi soir à Surabaya, la deuxième ville d'Indonésie, a confirmé à l'AFP le porte-parole de la police de l'est de Java Frans Barung Mangera.
La police a effectué ces arrestations dans un foyer d'étudiants, selon les médias locaux.
Au total plus de 500 militants ont été arrêtés dans le pays dans des opérations de police destinées à réprimer les manifestations du 1er décembre, une date que beaucoup de Papous considèrent comme l'anniversaire de leur indépendance après la colonisation hollandaise.
La Papouasie s'est déclarée indépendante à cette date en 1961, mais l'Indonésie a pris le contrôle par la force en 1963 de cette région riche en ressources naturelles. Elle a officiellement annexé la Papouasie en 1969.
De nombreux Papous, peuple ancestral de Papouasie occidentale, réclament l'indépendance, comme la Papouasie Nouvelle-Guinée, autre moitié de cette grande île qui l'a obtenue en 1975 après avoir été une colonie australienne.
Aucun des militants n'a été formellement inculpé à Surabaya mais Ronda Amy Harman a été transférée aux services migratoires. 
L'ambassade d'Australie à Jakarta n'a pas répondu aux sollicitations dans l'immédiat.
"Ces personnes n'ont rien fait d'autre que de participer à un évènement public de façon pacifique", a souligné le directeur exécutif d'Amnesty Usman Hamid dans un communiqué.
"Ces arrestations arbitraires s'ajoutent à une longue liste de harcèlements, d'intimidations et d'arrestations dirigées vers les Papous", a-t-il dénoncé.
Jakarta garde un contrôle strict sur la Papouasie, et réprime un Mouvement de la Papouasie libre (OPM) qui mène une rébellion armée sporadique depuis les années 1960.

le Lundi 3 Décembre 2018 à 04:38 | Lu 471 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Janvier 2021 - 05:55 Un séisme de magnitude 7 au sud des Philippines

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus