Tahiti Infos

Indonésie: au moins onze morts et douze disparus dans l'éruption d'un volcan


FAIRUZ SYAUGI / AFP
FAIRUZ SYAUGI / AFP
Padang, Indonésie | AFP | lundi 03/12/2023 - L'éruption du volcan Marapi dans l'Ouest de l'Indonésie a fait au moins onze morts, ont annoncé lundi les secours après une nuit de recherches qui ont permis de retrouver trois randonneurs vivants mais douze autres sont toujours portés disparus.

"Il y a 26 personnes qui n'ont pas été évacuées, nous en avons retrouvé 14, trois ont été retrouvées vivantes et onze ont été retrouvées mortes", a précisé Abdul Malik, chef de l'agence de recherches et de sauvetage de Padang, s'exprimant au lendemain de l'éruption.

Les trois survivants ont été secourus à proximité du cratère et "en état d'affaiblissement, et certains présentaient des brûlures", a ajouté le responsable.

L'éruption du mont Marapi, sur l'île de Sumatra, a commencé dimanche à 14H54 (07H54 GMT).

Les secouristes se sont relayés pour redescendre les corps des défunts au pied de la montagne, l'éruption empêchant de les héliporter.

"Ils sont transportés par les sauveteurs qui se relaient pour les descendre", a expliqué Abdul Malik. Les trois survivants n'ont pas encore été redescendus en raison du terrain accidenté.  

Douze randonneurs restent portés disparus et 49 sont redescendus de la montagne, certains ayant été transportés à l'hôpital, a indiqué M. Malik.

Eruption toujours en cours 

"Nous ne pouvons pas effectuer de recherches par hélicoptère car l'éruption est toujours en cours", a-t-il ajouté en précisant que 120 sauveteurs environ participent à l'opération de recherche. 

Le Marapi, haut de 2.891 mètres et dont le nom signifie "la montagne de feu", est le volcan le plus actif de Sumatra. Les autorités ont imposé une zone d'exclusion de trois kilomètres autour de son cratère.

Le porte-parole de l'agence de secours locale, Jodi Haryawan, a déclaré à l'AFP que les efforts de sauvetage avaient été ralentis par des éruptions sporadiques, mais que les recherches se poursuivaient malgré les risques. 

"Dès que c'était plus sûr, ils reprenaient les recherches", a-t-il poursuivi, en soulignant que "les recherches n'ont donc pas été interrompues".

Des images vidéo, transmises à l'AFP par les équipes de secours sur les lieux, montrent une ambulance aux sirènes tonitruantes, évacuant un randonneur brûlé. 

Sur d'autres images, on peut voir un secouriste en pleine nuit, lampe sur le front, aidant une randonneuse gémissant de douleur et la conduisant en sécurité. 

Une étudiante de 19 ans, parmi les randonneurs secourus, a envoyé un message vidéo depuis le volcan appelant désespérément sa mère à l'aide. Zhafirah Zahrim Febrina y apparaît visiblement choquée, le visage brûlé et les cheveux mêlés d'une épaisse couche de cendres grises. "Maman, aide Ife", implore-t-elle en utilisant son surnom.

"Enorme traumatisme" 

La jeune femme, qui randonnait avec 18 camarades d'école, est à présent soignée dans un hôpital, avec son père et son oncle à ses côtés. 

"Elle subit un énorme traumatisme", dit sa mère Rani Radelani, âgée de 39 ans. "Elle a été psychologiquement bouleversée à la vue de ses brûlures, en plus d'avoir enduré la douleur toute la nuit."

Les cendres rejetées par le mont Marapi ont été observées jusqu'à 3.000 mètres au-dessus de son sommet, a déclaré dimanche Hendra Gunawan, chef du Centre indonésien de Vulcanologie et des Dangers géologiques.

Rudy Rinaldi, directeur de l'agence de gestion des catastrophes de Sumatra occidental, a déclaré à l'AFP que certains des randonneurs secourus recevaient un traitement médical.

Blessures et brûlures

"Certains ont souffert de brûlures en raison de la forte chaleur et ont été emmenés à l'hôpital", a-t-il dit. "Les blessés sont ceux qui se sont approchés du cratère."

Au moins huit personnes ont été victimes de brûlures, selon une liste de personnes secourues de l'agence nationale de recherches et de sauvetage Basarnas, consultée par l'AFP. Une personne, outre ses brûlures, souffre d'une fracture tandis qu'une autre personne rescapée a été blessée à la tête. 

L'Indonésie est située sur la ceinture de feu du Pacifique, où la rencontre des plaques continentales provoque une importante activité volcanique et sismique. Le pays compte près de 130 volcans actifs.

le Lundi 4 Décembre 2023 à 07:18 | Lu 861 fois