Tahiti Infos

Indonésie: au moins 19 morts dans des affrontements et un incendie en Papouasie occidentale


YANTI / AFP
YANTI / AFP
Sorong, Indonésie | AFP | mardi 24/01/2022 - Au moins 19 personnes sont mortes dans des affrontements entre deux groupes lundi soir dans une boîte de nuit qui a pris feu à Sorong, une ville de Papouasie occidentale en Indonésie, selon un nouveau bilan mardi de la police.

Une victime a été poignardée et 18 autres sont mortes dans l'incendie de la boîte de nuit "Double O" qui a éclaté pendant les violences, ont indiqué les autorités.

"L'affrontement a éclaté hier soir à 23 heures (13H00 GMT). Il s'agit d'un conflit qui s'est prolongé depuis un affrontement samedi", a précisé le chef de la police de Sorong, Ary Nyoto Setiawan.

Le conflit a éclaté entre des membres de deux groupes ethniques indonésiens, qui ont utilisé des machettes, des flèches et des cocktails Molotov, a indiqué le porte-parole de la police nationale Ahmad Ramadhan au cours d'un briefing.

"La police régionale de Papouasie occidentale s'est immédiatement coordonnée avec des leaders religieux et traditionnels pour éviter une poursuite des affrontements", a-t-il indiqué, précisant que les autorités enquêtaient pour savoir qui était derrière le conflit et qui avait déclenché le feu.

Des images montraient le vaste bâtiment rouge abritant la boîte de nuit, désormais noirci par le feu et à côté duquel gisent des voitures calcinées.

"Le club a brûlé à partir du premier étage. Nous avons essayé d'évacuer autant de personnes que possible, mais après que les pompiers eurent éteint le feu ce matin, nous y avons trouvé des corps", a déclaré le chef de la police de Sorong, dans un communiqué.

La Papouasie occidentale connaît depuis longtemps une insurrection de basse intensité, mais la police a assuré que les deux groupes ethniques impliqués dans les affrontements n'étaient pas des Papous.

"En fait, cela a commencé avec un différend entre deux membres de groupes différents", a expliqué M. Setiawan.

"Nous avons tenté une médiation en appelant leurs chefs avant les affrontements d'hier soir", a-t-il ajouté.

Des policiers ont été déployés dans la ville pour prévenir d'autres affrontements, a constaté un journaliste de l'AFP.

Sorong, porte d'entrée des îles Raja Ampat riches en coraux, est une ville portuaire en pleine expansion et la capitale de la province de Papouasie occidentale.

Elle est relativement calme en comparaison avec d'autres régions de Papouasie indonésienne, théâtres d'affrontements entre séparatistes papous et forces de sécurité indonésiennes.

Ancienne colonie néerlandaise, la Papouasie, riche en ressources naturelles, avait déclaré son indépendance en 1961. Mais l'Indonésie voisine a pris le contrôle du territoire deux ans plus tard, promettant un référendum d'indépendance.

Le référendum, largement considéré comme manipulé, a débouché sur l'intégration de la Papouasie à l'Indonésie.

le Mardi 25 Janvier 2022 à 05:05 | Lu 171 fois