Tahiti Infos

Inauguration de la pirogue Marama Nui i Te Rā Te Rā Nui Marama à Raiatea


Raiatea, le 15 juin 2022 - À Avera, sur l'île de Raiatea, la pirogue double commandée par le port autonome de Papeete il y a plus d’un an a été inaugurée et baptisée mercredi par l’équipe qui l’a construite. Elle sera transportée dès vendredi vers Papeete où elle ornera la place Tū Marama.

Tout est parti d’une vision, orama, des deux frères Tavaearii, sages du marae de Taputapuātea. D’après le mythe fondateur de la pieuvre, Tumu ra’i fenua, l’idée originale était de construire une double pirogue au marae, symbole des grandes migrations du peuple ma’ohi au départ de Raiatea. Cette pirogue est à présent devenue réalité, elle a été inaugurée mercredi à Avera. C'est ce qu'a expliqué Marehau Tavaearii dit Kaina, l’un des deux sages de Taputapuātea, en ouvrant la cérémonie d’inauguration, expliquant cette vision et en rendant hommage à Timiona, son frère décédé depuis.

C’est à l'origine une commande du port autonome de Papeete. Georges Puchon, son directeur à l’époque, cherchait à faire construire une double pirogue mais ne trouvait personne pour le faire. Par l’intermédiaire du tāvana de Taputapuātea Thomas Moutame, le projet a été proposé à John Rere. Passionné de pirogues et de bois, John a accepté et s'est lancé dans l’aventure en formant pendant six mois des jeunes sans qualification employés en CAE.
 
Un avenir meilleur pour ces jeunes

John Rere
John Rere
Devant le président Édouard Fritch, le ministre de la Culture Heremoana Maamaatuaiahutapu, l’actuel directeur du port autonome de Papeete, Jean-Paul le Cail ainsi que tous les tāvana de Raiatea, John Rere a pris la parole, ému : “J’avais déjà construit des pirogues mais jamais une aussi grosse bien sûr. Pour tout Polynésien passionné de va’a, je connais l’importance de pratiquer ce sport pour le collectif. Cette pirogue-là ne naviguera pas mais les prochaines navigueront car ce chantier a suscité des vocations chez les jeunes. Certains ont depuis trouvé un emploi en CDI et d’autres vont se lancer dans l’écotourisme. La convention signée entre le port autonome et la commune de Taputapātea a permis d’aider ces jeunes.” Après des chants entonnés par les élèves des écoles élémentaires de Puohine, Avera, Opoa et des collégiens de Faaroa, Jérôme, porte-parole de l’équipe des travailleurs du chantier a rendu un vibrant hommage à John Rere : “Il nous a transmis son savoir et celui de ses ancêtres, constructeurs de pirogues à Puohine. Il nous a guidés avec gentillesse et a toujours été là.”
 
L’exact reflet d’un plan d’une pirogue de 1769
 
D’après un plan datant de l’époque de James Cook, la pirogue est son reflet identique. Baptisée Marama Nui i Te Rā Te Rā Nui Marama, sa construction aura duré un an et demi. La proue de la pirogue est surmontée de deux tiki qui regardent vers l’avant. La poupe est elle aussi ornée de deux tiki, l’un regardant les ennemis et le dernier, regarde l’horizon. Toute faite en falcata et grâce au soutien de la scierie de Raiatea, la pirogue a été achevée pour permettre son acheminement à Tahiti vendredi, où elle sera exposée sur la place Tū Marama. Seules les voiles n’ont pas pu être hissées à cause du vent. Quant aux chutes de bois, elles ont été entièrement recyclées pour fabriquer des ukulele et des rames.


Rédigé par Marion Alexandre le Mercredi 15 Juin 2022 à 17:51 | Lu 2059 fois