Tahiti Infos

Il frappe un gendarme appelé en renfort sur une rixe au couteau à Papara


Condamné à 5 mois avec sursis, le jeune homme a quitté le tribunal libre avec ses parents après s'être platement excusé auprès des gendarmes.
Condamné à 5 mois avec sursis, le jeune homme a quitté le tribunal libre avec ses parents après s'être platement excusé auprès des gendarmes.
PAPEETE, le 27 mars 2017 - Ivre d'alcool et de colère, le jeune homme de 21 ans a dû être maîtrisé à coup de pistolet à impulsion électrique samedi dernier. Il a repris ses esprits, s'est excusé, et a écopé de 5 mois avec sursis ce lundi en comparution immédiate.


Quatre gendarmes se sont retrouvés en bien mauvaise posture, samedi vers 18 h 50, alors qu'ils intervenaient pour ramener le calme après une violente rixe de voisinage au PK 36,2, côté montagne, à Papara. Au milieu d'une foule d'individus alcoolisés et belliqueux, l'un des militaires a reçu un coup de poing au torse et un coup de pied à hauteur de la joue gauche.

L'auteur des coups est un jeune de 21 ans passablement alcoolisé qui voulait s'en prendre à un homme déjà blessé d'un coup de couteau, heureusement superficiel, et que les gendarmes protégeaient. Ne voulant rien entendre, l'usage du pistolet à impulsion électrique a été nécessaire pour le maîtriser. Jugé ce lundi en comparution immédiate, il a écopé hier de 5 mois de prison avec sursis sous réserve de l'exécution de 140 heures de travail d'intérêt général.

"Respecter les gendarmes"

Inconnu jusque-là pour des faits de violence, il s'est platement excusé auprès du gendarme à la barre et a par ailleurs assuré respecter les forces de l'ordre, mettant son coup de sang sur le compte de l'alcool et de l'ambiance électrique due à la rixe. "Il faut faire en sorte qu'en Polynésie française, on continue à respecter les gendarmes, les policiers et les mutoi, ce qui est loin d'être la règle dans le reste du territoire national" a souligné le procureur de la République dont les réquisitions ont été suivies par le tribunal.

"La présence des gendarmes et cet incident aura au moins permis d'éviter que la rixe entre les deux groupes d'individus ne dégénère un peu plus", s'est rassuré l'avocat du jeune prévenu, rappelant qu'un homme a été légèrement blessé au couteau dans la confusion de la bagarre. Une enquête distincte a été ouverte sur ce point.

Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 27 Mars 2017 à 18:10 | Lu 6563 fois