Tahiti Infos

Ice : du ferme requis contre Manava Akau et Ariitea Putoa


Tahiti, le 28 mai 2022 – Le champion de boxe, Ariitea Putoa, l'ancien leader du groupe All in one, Manava Akau, le trafiquant Fred Garbutt ainsi que deux hommes et deux femmes ont été jugés en comparution immédiate vendredi. Six à un an de prison ferme ont été requis contre les prévenus qui étaient poursuivis pour l'importation d'1,8 kilo d'ice en avril 2019 et pour s'être, depuis, livré à du trafic à Tahiti. Le tribunal rendra son délibéré lundi. 
.
Les sept individus interpellés en février dernier dans le cadre du démantèlement d'un trafic d'ice – dont le champion de boxe, Ariitea Putoa, l'ancien leader du groupe All in one, Manava Akau et le trafiquant Fred Garbutt – ont été présentés en comparution immédiate à délai différé vendredi. Les sept prévenus devaient répondre, chacun à leur niveau, de l'importation d'1,8 kilo d'ice en avril 2019 et d'avoir, ces trois dernières années, participé à un trafic de méthamphétamine organisé sur Tahiti. 
 
L'affaire avait démarré en avril 2019 lorsqu'une jeune femme, compagne de Manava Akau, avait été interpellée à l'aéroport en possession de 74 grammes d'ice cachés dans une enceinte. Jugée en comparution immédiate, la mule avait assuré que son compagnon et son entourage n'étaient pas au courant de l'importation. Mais les enquêteurs avaient gardé un œil sur Manava Akau et son "ami d'enfance", Ariitea Putoa. En février dernier, les deux hommes avaient finalement été interpellés aux côtés de deux femmes et trois hommes dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte pour trafic de stupéfiants. Les enquêteurs avaient en effet réussi à établir que Manava Akau s'était rendu aux États-Unis avec Ariitea Putoa et un autre homme où ils avaient rencontré le trafiquant en fuite, Fred Garbutt. Le petit groupe avait acheté 1,8 kilo d'ice. Placé en garde à vue, Manava Akau avait reconnu avoir organisé cette importation et avoir donné la drogue, qui était cachée dans une trottinette, à un couple qui ignorait la contenance de l'objet. 
 
"Instinct de joueur"
 
A la barre du tribunal correctionnel, l'ancien leader du groupe All in one – par ailleurs mis en examen dans le cadre de l'information judiciaire ouverte après la saisie de 21 kilos d'ice en mars dernier – a expliqué qu'il s'était mis à trafiquer car son père avait "plein de dettes". En larmes, le jeune homme a concédé avoir été pris par l'appât du gain et par son "instinct de joueur". "Heureusement que j'ai été arrêté car j'étais parti dans un délire" a conclu l'ancien danseur, père de deux enfants. 
 
Poursuivi pour avoir aidé celui qu'il considère, tel qu'il l'a dit à la barre, comme sa propre famille, Ariitea Putoa a avoué du bout des lèvres qu'il avait aidé Manava Akau aux États-Unis car ce dernier parle mal anglais. "Manava, c'est comme un frère, on a grandi ensemble. Même si je n'étais pas consentant, je n'allais pas le laisser dans la merde". Alors que les enquêteurs avaient relevé que l'ancien boxeur avait acheté plusieurs véhicules et fait divers achats en espèces pour un total de 28 millions de Fcfp entre mai 2019 et mars dernier, le sportif a assuré que cet argent provenait du gallodrome tenu par Manava Akau à Mahina. 
 
Appât du gain

Entendu à son tour, le trafiquant Fred Garbutt, qui était alors en fuite aux États-Unis, a indiqué qu'il avait "juste aidé" Manava Akau à conditionner la drogue. Poursuivis pour avoir écoulé la drogue sur Tahiti, les quatre autres prévenus dont deux sœurs, ont tous expliqué que le trafic leur avait permis de gagner de l'argent pour entretenir leurs familles. 
 
"Le motif, c'est l'appât du gain", a renchéri le procureur de la République lors de ses réquisitions en déplorant que les prévenus "essaient encore de se dégager de leurs responsabilités". Six et quatre ans de prison ferme ont été respectivement requis contre Manava et Ariitea Putoa. Des peines de cinq à un an de prison ferme ont également été requises contre les cinq autres prévenus. Le tribunal rendra son délibéré lundi. 
 

Rédigé par Garance Colbert le Samedi 28 Mai 2022 à 09:55 | Lu 10617 fois