Tahiti Infos

Huit premiers cas de piqûres de méduses


Source : Dinosoria
Source : Dinosoria
Tahiti, le 9 janvier 2024 - Dans un communiqué diffusé mardi, la présidence informe que huit premiers cas des piqûres de méduses ont été rapportés sur plusieurs communes de Tahiti au cours du week-end dernier. La vigilance est de mise.

La saison des méduses a débuté et la vigilance des baigneurs est de mise quelle que soit l’île de résidence, prévient la présidence dans un communiqué diffusé mardi. En effet, huit premiers cas des piqûres de méduses ont été rapportés sur plusieurs communes de Tahiti au cours du week-end dernier. Dans le communiqué, le Pays rappelle que les méduses ont des filaments avec des cellules urticantes qui injectent un venin lorsqu'elles entrent en contact avec la peau. Les symptômes locaux comprennent une douleur vive, une rougeur, des démangeaisons et une éruption cutanée souvent en forme de fouet. Les réactions générales graves sont rares mais peuvent inclure des maux de tête, une léthargie, des vertiges ou encore des malaises.

 


Ce qu’il ne faut pas faire :

  • Rincer à l’eau douce : cela entraînerait une rupture des vésicules et tout le venin se déposerait sur la peau ;
  • Inciser la lésion ou chercher à la faire saigner ;
  • Sucer pour aspirer le venin ;
  • Se gratter : ceci aggraverait les signes en permettant l’éclatement de la totalité des cellules encore présentes sur la peau.
 

Ce qu’il faut faire :

  • Appliquer de la mousse à raser puis racler délicatement la mousse contenant les cellules urticantes ainsi piégées, à l’aide d’un objet rigide comme une « carte de crédit » ;
  • Rincer abondamment la piqûre à l’eau de mer ou au sérum physiologique. Il est possible d’utiliser de l’eau chaude (mais pas brûlante) ;
  • Traitements médicamenteux possibles : paracétamol et antihistaminique.
 
En cas de besoin, contactez votre médecin traitant.

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 9 Janvier 2024 à 13:47 | Lu 2173 fois