Tahiti Infos

Hommage aux "morts pour la France" 60 ans après la fin de la guerre d'Algérie


Tahiti, le 05 décembre 2022 – Une cérémonie en hommage aux "morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie était organisée ce lundi matin au monument aux morts de Papeete. À cette occasion, un message de la Secrétaire d’État auprès du ministre des Armées a été lu, dans lequel elle rappelle le devoir de mémoire.


À l'occasion de la Journée nationale d'hommage aux "morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie, une cérémonie étaient organisée, ce lundi, au monument aux morts de Papeete, en présence de Guy Fitzer, le chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent représentant le haut-commissaire de la République, mais aussi Naea Bennett, le ministre de la Jeunesse en charge des Sports, représentant le président du Pays, John Toromona qui représentait le président de l'assemblée, Marcelino Teata, le 7e adjoint au maire de Papeete représentant ce dernier, et le capitaine de frégate Pierrick Bodin qui représentait le commandant de la zone Asie-Pacifique et des Forces armées en Polynésie française.
 
Lors de la cérémonie, Guy Fitzer a lu un message de la Secrétaire d’État auprès du ministre des Armées chargée des Anciens combattants et de la mémoire, Patricia Miralles, dans lequel elle rappelle que des centaines de civils mais aussi des centaines de militaires sont morts durant la guerre d'Algérie, dont nous célébrons cette année les 60 ans de la fin de la guerre. "Nous devons continuer à œuvrer à apaiser toutes ces mémoires blessées. Sans en nier aucune", dit-elle. Elle insiste également sur la nécessité de transmettre cette mémoire aux générations futures. "Se dérober à cette tâche reviendrait à condamner nos enfants à perpétuer après nous les souffrances qui furent les nôtres et celles de nos parents, à alourdir leur mémoire sans l'enrichir ni l'apaiser."

Rédigé par Anne-Laure Guffroy le Lundi 5 Décembre 2022 à 17:02 | Lu 499 fois