Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Heremoana Maamaatuaiahutapu rencontre la secrétaire d'État chargée de la biodiversité



Tahiti, le 1er juillet 2021 - Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu a été invité par Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la biodiversité auprès de la ministre de la transition écologique, pour faire le point sur différents projets écologiques du fenua comme la candidature des Marquises à l'Unesco, la réserve de biosphère des Australes ou encore l'aire marine protégée "Tainui Atea".

Heremoana Maamaatuaiahutapu est actuellement à Paris avec la délégation Reko Tika pour la table ronde sur le nucléaire. À cette occasion, le ministre de la Culture été convié par Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la biodiversité auprès de la ministre de la Transition écologique pour évoquer différents dossiers polynésiens. Il s'agissait notamment d'aborder l'organisation de l'épreuve de surf des Jeux olympiques, organisée à Teahupoo en 2024.

Les îles Marquises candidates à l’Unesco

Depuis juin 2010, la candidature des Marquises au classement du patrimoine mondial de l’Unesco concerne plusieurs zones réparties au sein de l'archipel de la Terre des Hommes. Le 10 avril 2018, le dossier avait déjà franchi la première étape du processus Unesco, portant sur « le potentiel de la valeur universelle exceptionnelle des îles Marquises et les critères sur lesquels elle se fonde ». La seconde étape, présentant la démonstration scientifique, a été validée devant le CNBFPM (comité national des biens français du patrimoine mondial). L'ultime étape avant déposer la candidature, consiste en la rédaction et la création du plan de gestion permettant d’assurer la conservation, la mise en valeur et la gestion du bien. En ce point, ce sont les ministères de la Transition écologique et de la Culture qui sont chargés d’accompagner la Polynésie française dans la finalisation du dossier d’inscription.

Réserve de biosphère aux Australes

Un point concernant l’inscription des Australes en tant que réserve de biosphère a ensuite était abordé. Un projet porté par les tavana. Une première étude portant sur la synthèse bibliographique relative à la flore de l’archipel et à la biodiversité terrestre a été réalisée par la direction de l’environnement. Elle sera complétée par des études cartographiques afin d’identifier les différents zonages potentiels qui constitueraient la réserve de biosphère (aires centrales, zones de tampon et zones de transition).
 
L'AMG de la ZEE

Les discussions ont ensuite porté sur la démarche de reconnaissance internationale au programme environnemental des Nations unies (UNEP – United Nations Environment Program) qui concerne l’ensemble de la zone économique exclusive (ZEE) de la Polynésie française, soit 4,55 millions de km2, classée en aire marine gérée (AMG) depuis le 3 avril 2018 et dénommée « Tainui Atea ».

L'AMG est un espace protégé classé en catégorie VI du code de l’environnement polynésien, géré principalement à des fins d’utilisation durable des ressources et des écosystèmes naturels. L’office français de la biodiversité accompagne le Pays dans la consolidation du plan de gestion de l’AMG afin de préciser les enjeux et les objectifs à long terme.

le Jeudi 1 Juillet 2021 à 19:26 | Lu 871 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Août 2021 - 20:31 Sophie Baptendier booste la lecture jeunesse

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus