Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Heiva i Tahiti : "Tamarii Manotahi" vous contera la légende de Teanavaharau



Tamarii Manotahi concourra dans la catégorie tārava raromata'i.
Tamarii Manotahi concourra dans la catégorie tārava raromata'i.
PAPEETE, le 3 juillet 2018 - Cette légende raconte la venue de deux jumeaux de Maupiti sur Punaauia, afin d'y dérober un coquillage sacré. Selon l'auteur, cette légende expliquerait le nom de cette grande commune de Tahiti. À travers les différentes mélodies et le texte, Tamarii Manotahi vous fera voyager dans le temps.

Ils ont déjà remporté le 1er prix en Tārava Raromata'i et ils sont repartis avec le 3ème prix, l'an dernier. Cette année, Tamarii Manotahi revient au Heiva i Tahiti pour tenter de récupérer le 1er prix.

Pour cette nouvelle participation, le groupe est composé d'une soixantaine de chanteurs. Et ils vous conteront la légende de Teanavaharau, la légende des jumeaux de Maupiti qui sont venus voler le coquillage sacré du village, appelé aujourd'hui, Puna'auia.

Cette légende raconte comment ces jumeaux s'étaient rendus dans la grotte aux mille songes, Teanavaharau, qui se trouvait à "Vaiparāoa" (l'eau des mammifères). "La spécialité de ce coquillage est que ses sonorités peuvent être entendues sur toute la Polynésie. Du coup, ces jumeaux voulaient le voler pour ne pas que les légendes de leur île disparaissent", explique Paul Pere, auteur du thème des Tamarii Manotahi.

Un soir, les jumeaux sont arrivés en va'a, ils ont jeté leur ancré "et ils ont nagé jusqu'à Vaiparāoa. Une fois sur place, ils sont allés sur le sable pour récupérer le coquillage, et ils rampaient grâce aux vagues. À leur arrivée dans la grotte, l'un est monté sur le dos de l'autre pour prendre le coquillage, avant de repartir vers leur va'a. Une fois sur place, leur va'a avait disparu et la corde de l'ancre s'était détachée. C'est à ce moment-là, que les gens du village ont compris que quelqu'un était venu voler leur coquillage sacré. Les chefs et leurs armées ont donc pourchassé les jumeaux qui nageaient dans l'eau. Les jumeaux ont donc fait diversion. Un des deux a caché le coquillage à "Papa pū", c'est le nom du récif qui se trouve l'école 2+2=4", raconte Paul Pere. Et de rajouter : "c'est comme cela que le village a pris le nom de Pūna'auia".

Pour faire ressortir leur thème, Tamarii Manotahi portera la couleur rouge, le "maire" (type de fougère) sera également utilisé.

Tamarii Manotahi vous invite à découvrir le courage, la force et la ruse de ces deux jumeaux de Maupiti, à travers leur tārava raromata'i, leur rū'au et leur 'ūtē, jeudi soir à To'atā.


Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 3 Juillet 2018 à 16:04 | Lu 869 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 15:58 Un manque de moyens pour la prévention du diabète

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués