Tahiti Infos

Hao prépare Noël en toute simplicité


Hao, le 22 décembre 2021- Pas d'illuminations, retard de ravitaillement dans les magasins et manque de pouvoir d'achat pour certains… Les habitants de l'atoll de Hao se préparent à célébrer Noël dans le calme et la simplicité.

 Aucune illumination ne scintille dans les rues du village de Otepa. L'atmosphère de Noël ne se fait pas trop ressentir en cette fin d'année à Hao. Avec le manque d'emploi et d'activités dans le secteur primaire sur l'atoll, le pouvoir d'achat n'a cessé de baisser ces dernières années et la précarité s'est installée chez une partie de la population. Le moral des habitants n’est pas en berne pour autant, l’enthousiasme des fêtes de fin d’année est bel et bien présent, même s’il est mesuré. Noël sera célébré dans la simplicité à la mesure de leurs moyens, comme en atteste māmā Farepa : “Pour moi, ça va être simple, le 24 décembre à la messe ensuite, soirée télé et le 25 décembre au matin encore à la messe, un Noël avec le Seigneur.”

À l’image de māma Farepa, de nombreux Paumotu, très pieux, passeront les fêtes de Noël en communion au sein de leurs religions respectives, qu'ils soient catholiques, protestants, des saints des derniers jours ou de la communauté du Christ. Simplicité aussi chez Tess Tamahaere, une autre habitante : “Noël approche, je fais des manucures spéciales pour mes amis et ma famille, ils me servent de cobayes (rires) ! Cette année, la fête sera assez modérée alors autant se faire plaisir comme on peut.” Les commerçants, de leur côté, doivent faire face à des retards d'approvisionnement, certaines marchandises n'arriveront malheureusement pas à temps pour Noël. (voir encadré)

Toutefois, quelques animations viennent égayer la vie sur l'île, avec l'organisation par la commune du Noera arearea qui s'étend jusqu'au 3 janvier. Avec de nombreuses activités sportives, aquatiques et ludiques et culturelles, il permet à la population, en particulier les plus jeunes, de pouvoir s’amuser pendant les vacances scolaires. 

Jordan Dantzer, propriétaire d'un magasin : "Une partie de la marchandise n’arrivera qu’après les fêtes"


Jordan Dantzer propriétaire d'un magasin explique les difficultés auxquelles il est confronté : “Étant donné la conjoncture économique actuelle, nous devons nous adapter. C’est pour cela que nous avons opté pour des jouets de Noël plus abordables, beaucoup à moins de 500 Fcfp. Du côté des arrivages, une partie de la marchandise n’arrivera qu’après les fêtes de Noël dû à un retard des bateaux internationaux… Tahiti sera ravitaillé à temps mais ici à Hao et dans les îles éloignées, nous sommes dépendants des rotations de goélettes et la prochaine rotation n’est prévue qu’après les fêtes. Du coup le plus gros des denrées, festives ne sont pas encore arrivées même si les commandes ont été effectués six mois à l’avance."

Rédigé par Teraumihi tane le Jeudi 23 Décembre 2021 à 14:33 | Lu 558 fois