Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Hainarii Tuua et Adjael Tiaipoi, élus miss et tane Mini Heiva



PAPEETE, le 5 août 2018. Hainarii Tuua (Tahiti Hura) et Adjael Tiaipoi (Ori i Tahiti), ont été élus samedi miss et tane Mini Heiva. Ori i Tahiti, 1er prix dans la catégorie Hura Tau, a séduit les dîneurs de l'Intercontinental.


La 37e édition du Mini Heiva de l'Intercontinental Tahiti s'est terminée en toute beauté ce samedi soir. Les spectateurs ont pu découvrir ou redécouvrir le spectacle de la troupe Ori i Tahiti, premier prix dans la catégorie Hura Tau du Heiva i Tahiti 2018.

Teraurii Piritua, le chef de Ori i Tahiti, a décidé de dresser un état des lieux sur la jeunesse et les langues polynésiennes. Est-ce que nos langues seront amenées à disparaître ou pas ? Dans son spectacle, la troupe n'apporte aucune réponse, mais elle donne des pistes pour se situer.

C'est ensuite le sacre de miss et tane Mini Heiva qui a clos la soirée. Hainarii Tuua (Tahiti Hura) et Adjael Tiaipoi (Ori i Tahiti) ont été élus Miss et Tane chacun face à trois autres candidats.

Vendredi prochain, le public pourra voir le spectacle Te Tiare no Beachcomber et profiter d'un buffet Soirée merveilleuse au restaurant Te Tiare.

Te Tiare no Beachcomber était très attendu lors du dernier Heiva. La troupe a en effet attendu 31 ans pour remonter sur la scène de To'atā. "Te Tiare no Beachcomber" évoquera vendredi prochain le thème de l'accueil polynésien.

Tuarii Tracqui, l'auteur, a voulu mettre en avant ce point fort de la culture mā'ohi, qui est également un élément essentiel dans le domaine de l'hôtellerie. Le spectacle commence tout d'abord par des Polynésiens qui accueillent d'autres Polynésiens comme l'entend la tradition. Nourriture, toilette tout est mis à disposition de l'invité qui est accueilli en grande pompe. Puis, les Polynésiens accueillent des étrangers, des blancs. L'accueil est le même que pour les Polynésiens, l'invité est roi. Puis le temps passe et le thème dénonce la perte de l'accueil traditionnel. Selon l'auteur, les Polynésiens ne savent plus s'accueillir. Peu à peu, ils perdent leur culture de l'accueil mā'ohi. "L'accueil de l'époque entre tahitien s'est perdu. Les valeurs polynésiennes de l'accueil se sont perdues", complète la chef de groupe.

Les candidats du groupe Ori i Tahiti

Hainarii Tuua et Adjael Tiaipoi, élus miss et tane Mini Heiva
Terika Maker, 24 ans

La jeune femme est actuellement employée en qualité d’assistante de gestion financière à l’Office polynésien de l'habitat.
Elle a participé à son premier Heiva il y a 10 ans avec la mythique troupe Temaeva.
Désormais, c’est dans la grande troupe de Ori i Tahiti qu’elle exprime toute la beauté de cet art, en véhiculant à travers la danse les valeurs fortes de la culture polynésienne.
Son rêve serait d'être choisie pour se présenter au concours de meilleur danseuse au Heiva i Tahiti.


Adjael Tiaipoi, 29 ans, élu tane Mini Heiva 2018
Actuellement, employé en qualité de commercial dans une boutique de la célèbre marque Hinano, il est récemment revenu au fenua après avoir représenté la culture polynésienne en Espagne pendant sept ans.

Cet artiste a quitté la Polynésie française et sa famille à l’âge de 22 ans. Cette expérience réussie lui a permis d’acquérir plus de maturité, d’ouverture d’esprit mais surtout, lui a permis de profiter de ce que tout ce que la culture avait à lui offrir à l’étranger.



Les candidats de Tamarii Vairao

Hainarii Tuua et Adjael Tiaipoi, élus miss et tane Mini Heiva
Rautea Meamea, 23 ans

Rautea Meamea est employée en qualité d’agent du service civique à la mairie de Vairao, à la presqu’île de Tahiti.
Sa plus grande passion est le 'ori Tahiti.
Elle a déjà participé à trois reprises au concours de chants et danses du Heiva I tahiti.



Jordan Paofai,25 ans

Ce jeune homme remarquable est originaire de la presqu’île et de l’archipel des Australes, plus précisément de l’île de Rurutu.
Il puise sa force et ses talents de danseurs dans la pratique quotidienne de ce que nous considérons comme « sports traditionnels »,
Activités ayant toujours fait partie du mode de vie des habitants de son île. Il est habile dans le lever de pierre, le grimper de cocotier et toutes les autres activités culturelles de ce type.
Il est également dans la vie un talentueux danseur professionnel et un excellent pêcheur qui a le mérite de mettre en lumière l’héritage précieux du savoir-faire de ses ancêtres et de ses valeurs.

Les candidats de Tahiti Hura

Hainarii Tuua et Adjael Tiaipoi, élus miss et tane Mini Heiva
Hainarii Tuua, 21 ans, élue miss Mini Heiva

Cette jeune femme entamera à la rentrée prochaine un master Métiers de l'enseignement de l'éducation et de la formation (Histoire-Géo / Aménagement)
Son objectif est de passer son Capes d’Histoire-Géographie afin de devenir professeur.
Écolo dans l’âme, durant ses vacances, elle a choisi de s’impliquer dans les associations de préservation de l’environnement et s’investit aussi dans le bouturage de coraux.
Son projet à long terme serait de mettre en place un sentier sous-marin pédagogique dans la commune de Paea où elle réside.
Petite anecdote insolite : cette jeune danseuse à commencé le 'ori Tahiti il y a un an seulement. Grâce à son talent, elle a été choisie pour représenter la troupe pour le concours de meilleure danseuse cette année !

Heiraitini Teuru, 24 ans

Ce danseur professionnel est également le talentueux chorégraphe de la troupe Tahiti Hura.
Ce qui lui plaît dans l’univers de la danse traditionnelle, c'est le partage de la culture et des émotions, les rencontres et l’aventure…
Sa grande implication dans le 'Ori Tahiti va le mener à voyager très prochainement et partir vivre quatre mois au pays du Soleil levant, au Japon en qualité de danseur professionnel.
Son plus grand souhait serait de contribuer activement à faire vivre la culture polynésienne en Polynésie mais aussi hors de nos frontières…



Les candidats de Hei Tahiti

Hainarii Tuua et Adjael Tiaipoi, élus miss et tane Mini Heiva
Poehere Faveau, 19 ans
A la rentrée, Poehere Faveau deviendra professeur de danse au centre de Formation Hei Tahiti de Tiare Trompette. Cette jeune danseuse émérite pratique le ‘ori Tahiti depuis qu’elle a l’âge de 3 ans au sein des plus grandes formations de l’île. Dans un futur proche, son souhait serait de pouvoir exporter l’art de la danse traditionnelle à l’étranger ou dans des pays tel que le Japon, car elle aime voyager et partager sa culture.



Tapuari Hikutini, 20 ans
Ce jeune homme est employé en tant qu’assistant transitaire. Ses origines marquisiennes provenant de l’île de Ua Pou lui ont permis de devenir un danseur accompli en haka marquisien tout d’abord, avant d’’évoluer dans le ‘ori Tahiti … Il aime également à pratiquer le va’a ainsi que plusieurs autres disciplines sportives.

Les meilleurs moments de la soirée en images


Rédigé par Mélanie Thomas le Dimanche 5 Août 2018 à 02:13 | Lu 3751 fois

Tags : MINI HEIVA





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués