Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Grève générale dans l'éducation ce mardi sauf l'Unsa (Maj)



Grève générale dans l'éducation ce mardi sauf l'Unsa (Maj)
Tahiti le 07 novembre 2020 - Tous les syndicats de l'éducation, excepté l'Unsa, appellent à une grève générale ce mardi. Ils estiment que les mesures sanitaires prises dans les établissements scolaires ne sont pas "suffisantes".
 
Crise sanitaire oblige, l'appel à la grève du FSU et du Snes au fenua, ce mardi, ne sera pas comme on a l'habitude de vivre avec notamment des manifestations, des marches, ou encore faire le piquet devant un quelconque établissement du Pays ou de l'Etat.
 
Le Snetaa appelle ses adhérents à prendre des photos de leur manifestation devant les établissements scolaires alors que le Fsu Polynésie ainsi que le Snes seront présents par visioconférence pour pouvoir répondre aux questions, et interagir avec les parents ou toute autre personne.
 
Tout comme la métropole, les syndicats "exigent" la mise en place d'"un vrai protocole sanitaire renforcé" car ils estiment que la protection "totale et complète" des agents relève de la responsabilité des employeurs. Ainsi, les syndicats demandent à "procéder au recrutement de ces personnels" et l'allègement des effectifs dans les classes. .
 
Le Fsu Polynésie déplore aussi le manque de matériel informatique pour les élèves et enseignants"à l'ère du numérique". .
 
Les syndicat ont demandé une audience au haut-commissaire et au président du Pays.

Pas de grève du côté de l'Unsa

L'Unsa n'appelle pas à la grève à cause de la "double crise sanitaire et terroriste" qui est évolutive mais aussi au délai "rapproché" de la manifestation. Le syndicat considère aussi que cet appel va conduite à une perte de salaire alors même que "de nombreux foyers, y compris chez les personnels, subissent des pertes de revenus provoquées par la crise"..
 
L'Unsa met en exergue "l'état d'exaspération et d'épuisement" du personnel enseignant et demande la diminution des groupes d'élèves ou encore la protection des élèves et du personnel.

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Samedi 7 Novembre 2020 à 19:20 | Lu 4240 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus