Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Grève à Air Archipels : des vols modifiés ou annulés de ou vers les Marquises (màj)



PAPEETE, le 9 décembre 2016 - Des perturbations sont à prévoir sur les vols desservant Apataki, Ua Huka, Ua Pou et les inter-îles des Marquises.

Suite au mouvement de grève entamé par les personnels de la compagnie Air Archipels qui effectue la desserte de Apataki, Ua Huka, Ua Pou et les inter-îles Marquises pour le compte d'Air Tahiti, la compagnie est contrainte de procéder à la modification, voire à l'annulation de ses vols de/vers ces destinations.

Air Tahiti, ou l'agence de voyages intermédiaire, informera chaque passager des modifications le concernant, sous réserve de disposer de ses contacts.

Les passagers n'ayant pas précisé de coordonnées lors de la réservation, sont priés de prendre contact avec Air Tahiti.

La compagnie invite par ailleurs les passagers en partance de/pour ces destinations à reporter leur voyage à une date ultérieure. Durant la grève, les modifications ou annulations de billets pour ces 3 îles se feront sans frais.

Lundi débuteront les jeux de l'archipel des Marquises. Comme l'ont annoncé nos confrères de TNTV cette semaine, la grève risque d'empêcher 200 athlètes des îles de Ua Huka et Ua Pou de participer à l'événement.

Pour l'heure, nous n'avons pas réussi à contacter la direction de Air Archipels.

La ministre de l'Education "en appelle au sens des responsabilités"

"En cette période de retour dans leur foyer des élèves résidant dans les îles, je souhaite m’adresser personnellement aux employés de la compagnie Air Archipels. Il ne s’agit aucunement de ma part d’une volonté de m’ingérer dans les différends qui vous ont amené à exercer votre droit de grève, droit de grève que je respecte au demeurant", indique Nicole Sanquer en premier lieu.

Cependant, la ministre indique qu'elle a le "souci et le devoir de ramener les élèves scolarisés internes, dont de nombreux mineurs, dans leurs îles respectives. Cette préoccupation constante à la veille de chaque vacances scolaires est encore plus importante et me tiens particulièrement à cœur à l’aube des fêtes de fin d’année, en particulier pour Noël. "

La ministre explique qu'elle ne peut concevoir que les enfants internes à Tahiti ne puissent rentrer auprès de leurs proches le plus tôt possible. "Je ne peux accepter que les vingt élèves de Apataki n’aient pas pu prendre leur vol parce que les deux pilotes réquisitionnés par le haut-commissariat de la République se sont mis immédiatement en arrêt-maladie."

"J’en appelle donc à votre sens des responsabilités. Je tiens également à présenter mes excuses aux parents des huit élèves de l’île de Raroia qui n’ont pas été pris en charge lors du transit par mes services. Une difficulté de communication est à l’origine de cet incident, et je le regrette sincèrement.
De ce qui précède, soyez assurés que nous mettons tout en œuvre pour organiser les rapatriements dans les meilleurs délais, et dans les meilleures conditions avec le concours précieux du Haut-commissariat."


Rédigé par D'après un communiqué le Vendredi 9 Décembre 2016 à 16:26 | Lu 2198 fois






1.Posté par circonspect le 09/12/2016 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvres clients ?

2.Posté par mana le 09/12/2016 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi cette grève?

3.Posté par Ilfautledire le 09/12/2016 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Prise d'otage on appelle ça... mais je ne sais pas si cela porte un nom spécifique quand on prend en otage des écoliers.
Que font les médecins conseil de la CPS, ils devraient aller vérifier l'état de santé des deux pilotes et sanctionner (le cas échéant) le/les médecin(s) qui ont peut-être, sans doute, certainement, probablement mais sans certitudes fait des arrêts maladies de complaisance.... et le service public alors pour nos enfants...
Il y a sans doute des revendications qui doivent être entendues mais ce n'est pas à nos familles de subir le contre-coup de l'incapacité de toutes les parties à se comprendre et à voir au-delà de leur intérêts particuliers.

4.Posté par Popoti le 10/12/2016 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une solution possible : rallonger les 4 pistes trop courtes pour que les ATR puissent se poser dont Takume, Fakahina et utiliser uniquement Air Tahiti.
D'autre part, il faudrait que Air archipel renouvelle son parc aérien vieillissant.

5.Posté par Kriss le 10/12/2016 22:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ popoti : très bonne idée ! :-) c'est vrai que air tahiti ne fait jamais grève, que la desserte des îles "isolées" est une priorité chez air tahiti, et que ça ne coute pas grand chose de rallonger des pistes ou acheter 5 ou 6 avions !!

6.Posté par REY Ethode le 12/12/2016 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Pays a proposé et fait voter une loi du pays pour l'organisation des transports interinsulaires maritimes
et aériens le 22 septembre 2015
Bravo pour les résultats avérés de cette nouvelle organisation !!!
Je rappellerai que les armateurs avaient contesté cette loi auprès du Conseil d'Etat

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués